mardi 5 mars 2024

Les Jeux olympiques de Paris 2024 menacés par une décision controversée de l’ONU !

Lors de sa 78e session à New York, l’assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution établissant une trêve olympique en vue des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris. Pour la première fois, cette trêve n’a pas été décidée par consensus, mais a fait l’objet d’un vote, à la demande de la Russie. 118 pays ont voté en faveur de la résolution, qui appelle les pays participants à cesser leurs hostilités une semaine avant le début des Jeux et jusqu’à une semaine après la fin des Jeux paralympiques.

Pendant la négociation du texte, les Russes avaient tenté d’intégrer un amendement soutenant la participation de toutes les délégations sous leur drapeau national, demande qui a été refusée par la France. En effet, les athlètes russes ont été exclus des compétitions sportives suite à l’offensive russe en Ukraine en 2022. Le Comité international olympique (CIO) a recommandé en mars la réintégration des athlètes russes dans les épreuves internationales, mais sous bannière neutre et à titre individuel, pour ceux qui n’ont pas soutenu activement l’offensive en Ukraine.

Pour les Jeux de Paris, le CIO n’a pas encore annoncé sa décision concernant la participation des sportifs russes. Cependant, il a indiqué qu’il établirait une série de critères, dont une participation à titre individuel, l’exclusion des équipes, l’utilisation d’une bannière neutre sans hymne ni drapeau, ainsi que l’absence de soutien actif à la guerre en Ukraine et de contrat avec l’armée ou les services de sécurité.

Mots-clés:
Trêve olympique, Jeux olympiques, Jeux paralympiques, Paris 2024, Nations Unies, Russie, Ukraine, CIO, bannière neutre, sportifs russes.

articles similaires
Articles Récents