vendredi 24 mai 2024
AccueilSportCompétition de surf à Teahupoo : une catastrophe écologique ! Les vies...

Compétition de surf à Teahupoo : une catastrophe écologique ! Les vies des surfeurs en danger ?

Le président de la Polynésie française, Moetai Brotherson, a annulé sa visite à Teahupoo, où doit se dérouler la compétition de surf des Jeux olympiques de 2024. En effet, lors des essais techniques, la barge prévue pour l’installation de la nouvelle tour des juges a causé des dégâts au corail. M. Brotherson a décidé d’annuler les essais et de suspendre les travaux qui devaient commencer. Il a exclu d’utiliser l’ancienne tour en bois, comme le souhaitent les associations environnementales, car cela pourrait mettre en danger les vies des surfeurs. Le Comité d’organisation de Paris 2024 et les autorités locales tahitiennes avaient prévu de construire une nouvelle tour en aluminium sur le site de Teahupoo, mais cet incident remet en question la faisabilité de ce projet.

Barbara Martins-Nio, directrice du site de Tahiti pour Paris 2024, a reconnu l’incident du test technique et a proposé une collaboration technique étroite avec les associations pour trouver une solution. Cependant, si aucune solution n’est trouvée, il faudra se poser la question de la pérennité des épreuves de surf à Teahupoo. Déplacer la compétition sur une autre vague tahitienne n’est pas possible, car c’est la candidature de Teahupoo qui a été déposée. De plus, cela coûterait plusieurs milliards de francs Pacifique.

Malgré cette annulation, Barbara Martins-Nio reste optimiste quant à la recherche d’une solution technique. Elle souligne l’importance de trouver un canal de communication qui convienne à tous et qui prenne en compte le besoin d’une nouvelle tour et de nouvelles fondations. Si aucune solution n’est trouvée, il faudra collectivement réfléchir à la suite des événements.

Mots-clés: Polynésie française, Moetai Brotherson, Teahupoo, compétition de surf, Jeux olympiques de 2024, épreuve, réduction, contrat, corail, essais techniques, barge, associations de défense de l’environnement, Paris 2024, tour des juges, aluminium, forage, candidature, vague tahitienne, plusieurs milliards de francs Pacifique, solution technique, communication, nouvelles fondations.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE