vendredi 1 mars 2024

Un commandant de CRS soupçonné de détournement de biens publics !

Le chef d’une compagnie de CRS soupçonné de détournement de biens publics

Un commandant de police à la tête d’une compagnie républicaine de sécurité (CRS) basée en Seine-et-Marne est soupçonné de détournement de biens publics. Le parquet de Meaux a confirmé cette information et a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Selon les sources, il est suspecté de violation du secret professionnel, de détournement de biens publics et de recel. Ces faits se seraient produits sur une période allant de 2021 à 2023. Les enquêteurs soupçonnent le haut gradé d’avoir bénéficié d’heures supplémentaires ou d’indemnités de déplacement indues, d’avoir détourné du matériel administratif et des denrées alimentaires et d’avoir utilisé un véhicule de service à des fins personnelles.

Le professionnalisme du commandant est également remis en question par un rapport interne de la direction centrale des CRS. Selon ce rapport, le chef de compagnie serait souvent absent de sa caserne et aurait passé plus de temps à pratiquer le golf et la natation plutôt qu’à assurer sa mission de maintien de l’ordre. L’avocat du mis en cause a réagi en qualifiant ces accusations de cabale et de vengeance personnelle. Il s’interroge sur la possibilité qu’une hiérarchie puisse tolérer un commandant de police passant tout son temps à jouer au golf. L’enquête a été confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN).

Mots-clés: commandant de police, compagnie de CRS, détournement de biens publics, enquête préliminaire, parquet de Meaux, violation du secret professionnel, recel, heures supplémentaires, indemnités de déplacement, matériel administratif, denrées alimentaires, véhicule de service, golf, natation, maintien de l’ordre, rapport interne, hiérarchie, cabale, vengeance personnelle, inspection générale de la police nationale (IGPN).

articles similaires

Articles Récents