mardi 5 mars 2024

Le Pass’Sport : une aide qui peine à décoller malgré des subventions préservées !

Le ministère des sports et des Jeux olympiques et paralympiques (JOP) s’engage à maintenir les financements pour le Pass’Sport en 2024, malgré les difficultés qu’il rencontre depuis sa mise en place en 2021. Cette aide de 50 euros à l’inscription dans une structure sportive vise à faciliter l’accès à la pratique sportive pour les jeunes des familles modestes. Elle s’inscrit dans le projet du président de la République de faire du sport une « grande cause nationale ».

Le dispositif du Pass’Sport sera reconduit avec un budget du ministère des sports et des JOP en hausse de quelques dizaines de millions d’euros. Les financements alloués au Pass’Sport resteront stables, à hauteur de 100 millions d’euros, malgré le fait que seulement un peu plus de 63 millions aient été dépensés en 2022. La question d’une augmentation du montant de l’aide ainsi que d’un élargissement de son champ d’application est en cours de réflexion.

Le ministère des sports et des JOP concentre ses efforts sur la rentrée 2023, avec pour objectif d’augmenter le taux de recours au Pass’Sport. Une campagne de communication a été lancée pour promouvoir le dispositif, en coïncidence avec la campagne de prise des licences dans les fédérations sportives. Le ministère s’appuie également sur le Comité national olympique et sportif pour atteindre un maximum de clubs et de bénéficiaires potentiels.

Pour cette rentrée 2023, les possibilités d’utilisation du Pass’Sport ont été élargies. Il sera désormais utilisable dans les structures sportives privées dans toute la France, ainsi que dans les associations agréées jeunesse et éducation populaire non affiliées à une fédération sportive agréée. En parallèle, des réflexions sont en cours sur l’ergonomie du dispositif, le périmètre des bénéficiaires et le montant de l’aide pour l’année 2024.

L’objectif du ministère est d’améliorer le dispositif du Pass’Sport en offrant une meilleure visibilité aux familles, en regroupant les démarches sur une seule interface. Une étude réalisée avec l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire a montré que 30% des familles qui ne s’inscrivent pas au Pass’Sport font face à un obstacle financier. Une réflexion est donc en cours pour réduire le reste à charge, notamment pour les personnes en difficulté financière.

En conclusion, le ministère des sports et des JOP s’engage à maintenir les financements pour le Pass’Sport en 2024 et à améliorer le dispositif afin d’encourager un plus grand nombre de jeunes à y adhérer. L’objectif est de faciliter l’accès à la pratique sportive pour les familles modestes et de faire du sport une véritable « grande cause nationale ».

Mots-clés: ministère des sports, Jeux olympiques, Jeux paralympiques, Pass’Sport, financements, jeunes, familles modestes, pratique sportive, aide financière, campagne de communication, Comité national olympique et sportif, associations agréées, rentrée scolaire, étudiants boursiers, obstacle financier, reste à charge, dispositif d’aide, bénéficiaires, sport, Paris 2024.

articles similaires
Articles Récents