mardi 5 mars 2024

Danger ! Une centaine d’enfants brûlés par des désinfectants ! Les détails alarmants révélés par l’Anses

Les dangers des désinfectants pour les enfants en collectivité

Une étude menée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) met en évidence les risques liés à l’utilisation de désinfectants dans les écoles maternelles. Entre 2017 et 2022, pas moins de 118 cas d’atteintes cutanées ont été enregistrés chez des enfants en collectivité, suite à une mauvaise utilisation des produits de désinfection.

Les atteintes cutanées en question ont été causées par des désinfectants utilisés dans les toilettes ou sur du mobilier. Bien que la grande majorité de ces atteintes ait été de faible gravité, onze enfants ont tout de même souffert de brûlures au second degré, et un enfant a même dû subir une greffe de peau suite à une brûlure au troisième degré à la fesse.

Les enfants de moins de 6 ans sont particulièrement vulnérables à ces accidents, en raison de la fragilité de leur peau. Les petites filles sont les plus touchées car elles s’assoient systématiquement sur la cuvette des toilettes. Les chiffres montrent également une nette augmentation de ces accidents en 2020 et 2021, probablement due au renforcement des mesures de désinfection mises en place pendant la pandémie de Covid-19.

L’utilisation inappropriée des désinfectants est le principal facteur à l’origine de ces accidents. L’absence de rinçage ou de dilution, l’utilisation d’un produit inadapté ou encore une confusion quant aux mentions sur les étiquettes des produits peuvent favoriser ces incidents. De plus, les modalités d’utilisation peuvent varier selon les surfaces à désinfecter et les notices d’utilisation des produits ne sont pas toujours disponibles.

Pour prévenir ces accidents, l’Anses recommande d’utiliser des produits adaptés aux surfaces, de privilégier les produits les moins dangereux et prêts à l’emploi, de bien rincer les produits après application ou déversement accidentel, de ne pas effectuer de nettoyage-désinfection en présence d’enfants et de former le personnel. En cas de contact avec la peau, il est conseillé d’enlever les vêtements imprégnés et de laver soigneusement la peau à l’eau. Si la zone touchée est étendue ou si des lésions cutanées apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin ou d’appeler un centre antipoison.

Il est également important de souligner que ces accidents persistent malgré les recommandations de l’Anses. De nouveaux cas ont été signalés début 2023, ce qui démontre que le problème n’est pas résolu et nécessite une attention continue de la part des autorités et des utilisateurs.

Mots-clés: désinfectants, enfants, écoles maternelles, atteintes cutanées, brûlures, utilisation inappropriée, risques, produits adaptés, prévention, recommandations, Anses.

articles similaires
Articles Récents