vendredi 1 mars 2024

Massacre en Cisjordanie : Deux victimes israéliennes innocentes abattues, la chasse à l’homme s’intensifie !

Deux Israéliens ont été tués, samedi 19 août, lors d’une attaque dans une ville palestinienne en Cisjordanie occupée, ce qui a déclenché une chasse à l’homme par les forces israéliennes. L’attaque « a été perpétrée contre un certain nombre de civils israéliens dans le secteur de la ville de Huwara », a déclaré l’armée dans un communiqué. Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a précisé plus tard que les deux personnes mortes étaient un « père et un fils ». Les forces de sécurité « œuvrent activement pour traquer le meurtrier et le traduire en justice, comme nous l’avons fait avec tous les meurtriers de ce genre jusqu’à présent », a-t-il dit.

Cette attaque, qui a coûté la vie à deux Israéliens, est malheureusement représentative d’une escalade de violence récurrente entre Palestiniens et Israéliens en Cisjordanie. Depuis le début de l’année, cette région occupée par Israël depuis 1967 a été le théâtre d’une série d’attaques menées par des Palestiniens contre des Israéliens, ainsi que de violences commises par des colons israéliens à l’encontre des Palestiniens.

La ville de Huwara, située au sud de Naplouse, est particulièrement touchée par ces tensions. En février dernier, après la mort de deux colons israéliens dans cette zone, des dizaines d’autres colons avaient déferlé sur la ville, incendiant de nombreux bâtiments et véhicules. Ces événements avaient provoqué une vague d’indignation localement et internationalement.

Les autorités israéliennes, quant à elles, ont déployé d’importants moyens pour tenter de maintenir l’ordre et de répondre aux attaques. Après l’attaque de samedi à Huwara, les forces de sécurité ont lancé une véritable chasse à l’homme pour traquer le meurtrier présumé. Cette réaction est en accord avec la politique du gouvernement qui s’est engagé à poursuivre tous les meurtriers responsables de telles attaques.

La violence ne se limite malheureusement pas aux attaques palestiniennes contre les Israéliens. Les soldats israéliens sont également régulièrement impliqués dans des bavures et des actions violentes à l’encontre des civils palestiniens. Mercredi dernier, lors d’une opération dans le camp de réfugiés de Balata, en Cisjordanie, un Palestinien est mort suite à des tirs des forces israéliennes. De plus, jeudi, les troupes israéliennes ont tué un militant palestinien lors d’un raid à Jénine, également dans le nord de la Cisjordanie.

Ce cycle de violence entre Palestiniens et Israéliens ne montre aucun signe d’apaisement. Les considérables différences idéologiques et politiques entre les deux parties rendent la résolution du conflit compliquée et difficile à envisager. Cependant, il est important de souligner que chaque victime, quel que soit son camp d’appartenance, est une tragédie.

Mots-clés: Israël, Palestine, Cisjordanie, attaque, Huwara, victimes, Benyamin Nétanyahou, forces de sécurité, violence, colons, Naplouse, escalade, politique, gouvernement, bavures, cycle de violence.

articles similaires

Articles Récents