vendredi 1 mars 2024

Le pape François fait trembler Lisbonne lors des JMJ, révélations sur sa prochaine étape explosive à Séoul en 2027 !

Le pape François a présidé la messe de clôture des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Lisbonne le 6 août au matin. Ce moment marque la fin d’une semaine intense de festivités, de rencontres culturelles et spirituelles dans la capitale portugaise. La prochaine édition des JMJ, en 2027, aura lieu à Séoul, en Corée du Sud. Cette annonce a été faite par le pape lui-même lors de la messe, en déclarant : « Les prochaines Journées mondiales de la jeunesse auront lieu en Asie. Elles seront en Corée du Sud, à Séoul ».

La Corée du Sud, pays d’Asie de l’Est, abrite une population accrue de catholiques au cours des dernières années. Environ 11% des 52 millions d’habitants sud-coréens sont catholiques. En 2014, lors d’une visite dans la capitale coréenne, le pape avait célébré une messe spéciale pour la réunification de la péninsule asiatique. Cette nouvelle édition des JMJ en 2027 sera donc une occasion spéciale pour la Corée du Sud de montrer son engagement et sa ferveur catholique.

Les JMJ sont considérées comme le plus grand événement catholique mondial et rassemblent des millions de croyants chaque année. Cette année, lors de la veillée de prière rehaussée par des chants pop-rock, le pape est apparu en « Papamobile » devant une marée humaine de 1,5 million de fidèles réunis dans un parc de Lisbonne. Le nombre de participants a été communiqué par le Vatican en se basant sur une estimation des autorités portugaises.

La messe et la veillée ont été mémorables pour les jeunes pèlerins présents. Certains d’entre eux, venus avec leur sac de couchage, ont passé la nuit sur place, malgré les températures élevées allant jusqu’à 40°C. Ils ont été encadrés par un dispositif de sécurité important, mais malgré cela, l’ambiance était festive et joyeuse.

Durant cette semaine, le pape a également échangé avec les jeunes pèlerins sur divers sujets tels que l’importance de se relever après un échec, la préservation de l’environnement, l’usage des réseaux sociaux, les conflits internationaux, ou encore les problèmes de pédocriminalité au sein de l’Église. Ces moments de prière et de partage ont renforcé la foi et l’espérance des participants.

La diversité des nationalités représentées lors des JMJ a également été soulignée par les participants. Tous les pays étaient présents, tous les visages rayonnaient de joie dans un même élan de foi. Des pèlerins venant de tous les horizons ont témoigné de l’universalité de l’Église et de l’importance de se rassembler autour du pape pour prier ensemble.

Avant la messe de clôture, le pape a effectué une visite éclair au sanctuaire de Fatima, dans le centre du Portugal, où il a prié avec de jeunes malades et handicapés. Le mercredi et le jeudi précédents, jusqu’à 800 000 fidèles avaient rempli les rues de Lisbonne, avant de se rassembler dans un parc surplombant le centre-ville pour accueillir le pape comme une véritable rock star. Ces chiffres sont estimés par les autorités locales et relayés par le Vatican.

Après la messe, le pape a prévu de rencontrer les milliers de volontaires qui ont contribué à l’organisation de ces JMJ avant de quitter le pays en fin d’après-midi. Ce moment clôturera une semaine riche en émotions et en ferveur religieuse.

Mots-clés: pape François, Journées mondiales de la jeunesse, Lisbonne, messe, clôture, JMJ, séoul, Corée du Sud, Asie, catholiques, péninsule asiatique, événement, veillée, parc, festif, températures, prière, festival géant, chants, choristes, musiciens, esprit festif, sécurité, pèlerins, nuit sur place, chaleur, jeunesse, espérance, foi, universalité, diversité, Fatima, rock star, volontaires, organisation.

articles similaires

Articles Récents