jeudi 13 juin 2024
AccueilnewsInternationalCatastrophe en Afghanistan : plus de 1 000 morts dans un violent...

Catastrophe en Afghanistan : plus de 1 000 morts dans un violent séisme à Hérat !

Le village de Chahak, dans la province d’Hérat, en Afghanistan, a été dévasté par un terrible tremblement de terre le 11 octobre 2023. Selon les autorités afghanes, le bilan initial donné était de plus de 1 000 morts, mais ce chiffre a été revu à la baisse. En effet, le ministre afghan de la santé, Qalandar Ebad, a expliqué que la confusion initiale sur les chiffres était due à l’isolement des zones touchées et à un double comptage par différents services impliqués dans les secours. Il a ensuite précisé que le nombre de décès était maintenant confirmé à plus de 1 000 et que 2 400 personnes avaient été blessées.

Le séisme a été suivi de deux répliques de magnitude 5,0 et 4,1, mais la ville d’Hérat, qui compte plus de 500 000 habitants, semble avoir été épargnée. Les dégâts sont en effet minimes, selon un journaliste de l’Agence France-Presse. Néanmoins, de nombreux habitants ont préféré passer leurs nuits dans leur jardin ou leur voiture, par crainte de nouvelles secousses. Dans les zones rurales les plus touchées, les habitants ont dû dormir sous des tentes ou à la belle étoile.

Les secours se sont immédiatement mobilisés pour venir en aide aux victimes du séisme. Des volontaires, munis de pelles et de pioches, ont travaillé sans relâche pour retrouver des survivants parmi les décombres. Au moins six villages du district rural de Zenda Jan ont été entièrement détruits, affectant plus de 12 000 personnes, selon les estimations de l’ONU. Les autorités talibanes, qui ont pris le pouvoir en août 2021, vont devoir faire face à un nouveau défi : celui de fournir des abris en grande quantité à l’approche de l’hiver. Les relations tendues entre les talibans et les organisations d’aide internationale risquent de compliquer cette tâche.

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que l’Afghanistan est frappé par un séisme. Le pays se trouve en effet à proximité de la chaîne de montagnes de l’Hindou Kouch, qui est située à la jonction entre les plaques tectoniques eurasienne et indienne. En juin 2022, un séisme de magnitude 5,9 avait déjà fait plus de mille morts et des milliers de sans-abri dans la province de Paktika. La géographie du pays le rend donc particulièrement vulnérable aux tremblements de terre.

Mots-clés: Chahak, province d’Hérat, Afghanistan, tremblement de terre, bilan, morts, secousses, autorités locales, autorités nationales, ministre de la santé, Qalandar Ebad, isolement, villages détruits, répliques, magnitude, dégâts, cité millénaire, Hérat, Agence France-Presse, habitants, zones rurales, secours, volontaires, districts ruraux, Zenda Jan, ONU, talibans, abris, hiver, relations tendues, organisations d’aide internationale, épicentre, santé, crise humanitaire, retrait de l’aide étrangère, montagnes de l’Hindou Kouch, plaques tectoniques, eurasienne, indienne, géographie, vulnérabilité.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE