vendredi 24 mai 2024
AccueilSportVitaly Marinitch: Gymnastique et alcool, le coach de l'équipe de France mis...

Vitaly Marinitch: Gymnastique et alcool, le coach de l’équipe de France mis à pied

Vitaly Marinitch, le technicien ukrainien de 52 ans, était à la tête de l’équipe de France masculine de gymnastique depuis septembre 2021. Il est à présent sur le point d’être licencié pour des problèmes d’alcool. James Blateau, le président de la Fédération française de gymnastique (FFG), a demandé « une fin de mission à l’Etat, qui est son employeur ».

Cette décision intervient à huit mois de la qualification olympique pour les Jeux de Paris 2024 lors des Mondiaux à Anvers en Belgique (du 29 septembre au 8 octobre). Elle fait suite à un dérapage lors d’un stage à Palma de Majorque, où Vitaly Marinitch a été alerté pour des problèmes de consommation d’alcool et des mots déplacés, notamment envers la kiné.

« On se bat chaque jour sur les problèmes d’éthique et de tout type de violence. Là, quand ça vient du chef de projet, qui doit emmener, piloter le groupe, ce n’est pas acceptable. De fait, on aboutit à l’exclusion, je n’ai pas d’état d’âme, la décision est facile à prendre », explique James Blateau.

L’homme aux six podiums mondiaux, dont trois titres en tant que gymnaste, ne conteste pas les faits qui lui sont reprochés. Les gymnastes, quant à eux, déplorent un écart loin d’être isolé. « C’est triste, mais le mec est malade. Il sentait très souvent l’alcool à l’entraînement », a confié l’un d’entre eux à L’Equipe.

Vitaly Marinitch avait déjà été contraint à la démission en 2016 par la Fédération américaine de gymnastique après des gestes déplacés envers une ex-athlète deux ans plus tôt. La FFG ne pouvait ignorer ce passé lorsqu’elle a porté son choix sur l’Ukrainien pour la haute performance de la gym française dans la perspective des Jeux de Paris 2024.

La direction technique nationale travaille désormais à la réorganisation de l’équipe de France masculine. Si le directeur technique national, Kévinn Rabaud, n’exclut pas de recruter un nouveau coach, il compte d’abord s’appuyer sur « les experts nationaux » identifiés dans le collectif d’entraîneurs de la FFG pour faire progresser les athlètes français.

Mots-Clés: Vitaly Marinitch, James Blateau, FFG, Palma de Majorque, Kévinn Rabaud, Paris 2024, Anvers, Etats-Unis.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE