vendredi 24 mai 2024
AccueilSportUne étape des Alpes terrifiante pour les coureurs du Tour de France...

Une étape des Alpes terrifiante pour les coureurs du Tour de France 2023 !

Le profil de la 14e étape du Tour de France 2023 promet une journée intense pour les coureurs. Après deux semaines de compétition, le peloton quitte l’Espagne pour s’aventurer dans les Alpes. C’est dans le département de la Haute-Savoie que se déroulera cette étape, entre Annemasse et Morzine Les Portes du soleil.

Avec une distance de 152 kilomètres et un dénivelé positif de 4 200 mètres, cette étape ne sera pas de tout repos. Les coureurs devront affronter cinq ascensions répertoriées, de quoi mettre à l’épreuve leur résistance et leur endurance. Mais c’est surtout lors du départ que les choses sérieuses commenceront, avec trois difficultés à gravir dès les premiers kilomètres.

Le col de Saxel, d’une distance de 4,2 kilomètres et d’une pente moyenne de 4,6%, sera la première difficulté à franchir. Classé en troisième catégorie, il donnera le ton de l’étape. Ensuite viendra le col de Cou, long de 7 kilomètres avec une pente moyenne de 7,4%. Cette ascension est classée en première catégorie, ce qui en fait une montée exigeante.

Mais c’est le col du Feu qui constituera le véritable défi. D’une distance de 5,8 kilomètres et avec une pente moyenne de 7,8%, cette montée offre une vue imprenable sur le lac Léman. Classé en première catégorie, il exigera des efforts supplémentaires de la part des coureurs.

Cependant, les difficultés ne s’arrêtent pas là. Le col de la Ramaz, long de 13,9 kilomètres avec une pente moyenne de 7,1%, sera une épreuve redoutable. Mais le véritable challenge sera le col de Joux Plane, d’une distance de 11,6 kilomètres et avec une pente moyenne de 8,5%. Classé hors catégorie, cette ascension a donné du fil à retordre à de grands champions, dont Lance Armstrong, qui a avoué s’être dopé lors de ses compétitions.

D’autre part, les coureurs auront plus qu’un sommet à atteindre lors de cette étape. En effet, le col de Joux Plane sera également le lieu où seront attribués des points pour le classement de la montagne. De plus, les trois premiers à franchir ce col récolteront des bonifications, huit, cinq et deux secondes respectivement.

Tout est donc possible lors de cette étape. Jonas Vingegaard, qui ne possède qu’une avance de 9 secondes sur Tadej Pogačar au départ de l’étape, devra faire preuve de prudence s’il ne veut pas changer de maillot jaune. Comme l’a averti Christian Prudhomme, le directeur de l’épreuve, les talents de descendeur seront indispensables pour arriver en vainqueur à Morzine.

Mots-clés: Tour de France 2023, étape, Alpes, Annemasse, Morzine Les Portes du soleil, Haute-Savoie, dénivelé positif, ascensions, col de Saxel, col de Cou, col du Feu, col de la Ramaz, col de Joux Plane, Lance Armstrong, bonifications, maillot jaune, descente.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE