jeudi 13 juin 2024
AccueilSportScandale FIFA : Gianni Infantino blanchi dans des réunions secrètes et conspiratives...

Scandale FIFA : Gianni Infantino blanchi dans des réunions secrètes et conspiratives !

L’ordonnance de classement rendue par les procureurs suisses confirme le caractère clandestin et conspiratif des rencontres entre Gianni Infantino, président de la FIFA, et Michael Lauber, ex-procureur général de la Confédération helvétique. Ces rendez-vous informels, qui n’ont pas laissé d’empreintes pénalement pertinentes, ont tout de même suscité de nombreuses interrogations. Les procureurs extraordinaires ont donc décidé de blanchir les sept prévenus, dont Gianni Infantino, dans cette affaire.

Cependant, cette ordonnance de classement révèle d’autres éléments troublants. Elle révèle notamment qu’en avril 2016, quelques semaines après son élection à la tête de la FIFA, Gianni Infantino a tenté d’infléchir la communication du ministère public de la Confédération helvétique en obtenant un communiqué en sa faveur. Avec l’aide de son ami magistrat, Rinaldo Arnold, Infantino aurait voulu obtenir un soutien dans le cadre d’une procédure pénale ouverte contre « inconnu » pour des accusations de « gestion déloyale » et « abus de confiance ». Ces accusations étaient liées à un contrat de droits télévisuels douteux signé en 2006 par Infantino lorsqu’il était directeur de la division des affaires juridiques de l’UEFA.

L’enquête pénale avait été ouverte suite aux révélations des « Panama Papers » et avait suscité l’inquiétude de Gianni Infantino, comme en témoignent les documents de justice. Ce dernier aurait même proposé à Rinaldo Arnold de faire en sorte que le ministère public diffuse un communiqué de presse déclarant qu’il n’y avait aucune procédure à son encontre. Finalement, cette affaire a été classée en novembre 2017.

Il est important de souligner que malgré le classement de cette affaire, les rencontres secrètes entre Gianni Infantino et Michael Lauber ont été qualifiées d’opaques, suspectes et clandestines. Ces réunions ont attiré l’attention sur la transparence et l’éthique dans le monde du football et ont soulevé des questions quant à d’éventuelles conséquences sur les procédures pénales liées à la FIFA.

Mots-clés: Gianni Infantino, Suisse, procureurs extraordinaires, FIFA, Michael Lauber, enquête pénale, communication, gestion déloyale, abus de confiance, Panama Papers, droits télévisuels, transparence, éthique.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE