mardi 28 mai 2024
AccueilLe Goût du MondeJean-Claude Ellena, le parfumeur qui vole les odeurs et crée des histoires...

Jean-Claude Ellena, le parfumeur qui vole les odeurs et crée des histoires olfactives

Jean-Claude Ellena, parfumeur renommé, est connu pour avoir créé des parfums emblématiques tels que First de Van Cleef & Arpels ou Un jardin sur le Nil d’Hermès. Installé dans son atelier à Spéracèdes, près de Grasse, il se décrit comme un « voleur d’odeurs ». Il affirme que tout ce qui dégage une senteur l’intéresse et peut servir de base pour créer de nouveaux parfums. Il va même jusqu’à dire que les vins constituent également une source d’odeurs qui lui inspirent.

Cependant, Jean-Claude Ellena ne perçoit pas le vin de la même manière qu’un sommelier. En tant qu’amateur de vin, il avoue sourire lorsque les professionnels du vin utilisent des descriptions imagées. Pour lui, le vin évoque la mémoire, une boîte extraordinaire mais peu fiable qui joue des tours. Néanmoins, cette mémoire lui permet de créer.

Un exemple concret de cette approche est la fois où il a rapproché un sancerre blanc de la création du parfum In Love Again pour Yves Saint Laurent. Jean-Claude Ellena identifie des notes fruitées de cassis et de fleurs de sureau dans ce vin. Il décrypte également des senteurs jeunes et verdoyantes de fleurs de tilleul. Ces notes lui évoquent l’amour, thème central du parfum qu’il a créé pour YSL en 1998. Il a donc choisi d’exprimer cet amour avec des notes de fruits acidulés et de fruits rouges croquants, tels que le cassis, la groseille et la framboise, accompagnées d’agrumes, en particulier la bergamote. Ce choix allait à contre-courant de la tendance de l’époque, où les parfums évoquaient une confiture de fruits rouges trop cuits et caramélisés, à l’image d’Angel de Mugler.

Pour Jean-Claude Ellena, l’image du sancerre blanc correspondait parfaitement à l’odeur d’In Love Again, avec son mélange de notes fruitées posées sur des muscs blancs qui rappellent l’odeur des draps propres. Contrairement aux œnologues, il considère qu’il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises odeurs pour un parfumeur. Les odeurs sont des objets avec lesquels il joue, tout comme les mots d’une phrase. Ainsi, l’odeur du sancerre blanc et ses notes acidulées et croquantes lui permettaient de donner vie à l’histoire d’amour qu’il souhaitait raconter à travers son parfum.

Mots-clés: Jean-Claude Ellena, parfumeur, senteurs, voleur d’odeurs, vin, mémoire, sancerre blanc, parfum In Love Again, Yves Saint Laurent, notes fruitées, cassis, fleurs de sureau, tilleul, bergamote, muscs blancs, draps propres.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE