mardi 25 juin 2024
AccueilInternationalAfriqueManifestations massives en Tunisie contre la dérive autoritaire de Kaïs Saïed :...

Manifestations massives en Tunisie contre la dérive autoritaire de Kaïs Saïed : la démocratie en danger ?

Manifestation contre le gouvernement à Tunis : l’UGTT en première ligne

Samedi 4 mars, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a mobilisé des milliers de personnes dans la capitale tunisienne à l’occasion d’une manifestation contre le gouvernement. La centrale syndicale, qui revendique près d’un million d’adhérents, a appelé le président Kaïs Saïed au dialogue et a dénoncé une vingtaine d’arrestations d’opposants au chef de l’État ainsi que d’un syndicaliste pour avoir lancé une grève dans les péages autoroutiers.

Le chef de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a affirmé que « Nous résistons pour défendre notre droit syndical et sommes unis comme les cinq doigts de la main ». La fédération syndicale, très influente sur la scène politique tunisienne, est engagée dans une dispute avec le chef de l’État suite à l’interpellation d’un responsable syndical le 31 janvier dernier. Le président avait dénoncé une instrumentalisation du droit de grève « à des fins politiques ». L’UGTT a également critiqué les négociations entre le gouvernement tunisien et le Fonds monétaire international (FMI) pour une aide de près de 2 milliards de dollars au pays endetté.

De nombreux manifestants ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Liberté, liberté, à bas l’État policier » et « Stop à l’appauvrissement ». Certains d’entre eux ont également manifesté leur indignation face à l’inflation galopante qui dépasse les 10 % par mois ainsi que des pénuries sporadiques de denrées alimentaires de base (lait, café, sucre et huile). M. Taboubi a également défendu les droits des migrants, après des agressions en Tunisie contre les ressortissants subsahariens qui ont suivi le discours de M. Saïed contre l’immigration clandestine.

La Tunisie traverse actuellement une crise politique et sociale aiguë. Les protestations se multiplient depuis plusieurs mois contre la gestion économique du gouvernement et la précarité grandissante de nombreux Tunisiens. L’UGTT, qui dispose d’une forte influence en raison de son poids sur l’échiquier politique, semble déterminée à faire entendre sa voix et à continuer à se battre pour la défense des droits des travailleurs et des plus démunis.

Mots-Clés: Tunisie, UGTT, manifestation, gouvernement

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE