mardi 5 mars 2024

Gabon : Le général Oligui Nguema prend le pouvoir, l’opposition demande la reconnaissance de sa victoire à la présidentielle

Gabon : Albert Ondo Ossa revendique sa victoire à la présidentielle de 2023

Dans un contexte politique tumultueux, le Gabon fait face à une transition de pouvoir suite au renversement du président Ali Bongo Ondimba par le général Brice Oligui Nguema. Alors que le pays se trouve dans une période d’incertitude et de tension, l’opposition tente de défendre la victoire qu’elle estime avoir remportée lors de l’élection présidentielle du 26 août.

Albert Ondo Ossa, 69 ans, est le candidat de la plateforme Alternance 2023. Il revendique sa victoire et réclame que les militaires lui cèdent le pouvoir. Dans une interview accordée au Monde depuis sa résidence de Libreville, il exprime son désir de voir le processus électoral aller jusqu’au bout afin que les résultats puissent être validés par la Cour constitutionnelle, lui permettant ainsi de devenir le président légitime du Gabon.

Malgré sa confiance en sa victoire, Albert Ondo Ossa préconise la prudence et souligne l’importance de respecter les principes du droit international. Selon lui, il est primordial de rétablir l’ordre républicain et constitutionnel, et de prendre le temps nécessaire pour que le général Oligui Nguema lui remette le pouvoir. Il fait également appel aux hommes sages du Gabon pour jouer un rôle d’interface et faciliter les négociations.

L’enjeu est de taille pour le Gabon, car une telle transition politique pourrait avoir des conséquences sur le plan international. Albert Ondo Ossa insiste sur la nécessité de préserver la stabilité du pays afin d’éviter son isolement et de permettre son développement.

La situation actuelle est donc délicate et demande une approche mesurée de la part de toutes les parties concernées. Albert Ondo Ossa se montre confiant quant à la possibilité de rencontrer le général Oligui Nguema pour entamer des discussions et négociations dans un futur proche. Pour l’instant, il estime que chacun doit mettre en avant ses arguments et qu’il sera temps, par la suite, de trouver un terrain d’entente.

Mots-clés: Gabon, élection présidentielle, transition de pouvoir, oppositon, Albert Ondo Ossa, général Brice Oligui Nguema, victoire, résultats électoraux, processus électoral, Cour constitutionnelle, stabilité, négociations.

articles similaires
Articles Récents