mardi 28 mai 2024
AccueilSportUn scandale de baiser forcé secoue le monde du football espagnol !

Un scandale de baiser forcé secoue le monde du football espagnol !

Le sélectionneur espagnol Jorge Vilda: une chute après le titre mondial

Le sélectionneur espagnol Jorge Vilda a conduit l’équipe féminine espagnole de football jusqu’à son premier titre mondial en août dernier. Cependant, il est rapidement tombé en disgrâce auprès de son effectif et a été limogé par la Fédération de football de son pays (RFEF) trois semaines après sa consécration.

Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là pour Jorge Vilda puisqu’il va également devoir faire face à la justice. En effet, suite à une plainte déposée par l’attaquante Jenni Hermoso, un magistrat du tribunal madrilène de l’Audience nationale a inculpé l’ancien sélectionneur concernant un baiser imposé par l’ex-président de la RFEF, Luis Rubiales.

Dans sa plainte, Jenni Hermoso affirme avoir subi des pressions constantes de la part de Luis Rubiales et de son entourage professionnel pour justifier et approuver les faits. Cette dernière n’est pas la seule à avoir été ciblée par la justice puisque le directeur de la sélection masculine, Albert Luque, ainsi que le responsable du marketing de la fédération, Rubén Rivera, ont également été mis en examen.

Jorge Vilda est inculpé en tant que personne inculpée, tout comme Luis Rubiales, pour « agression sexuelle » et « coercition ». Le frère et une amie de Jenni Hermoso ont confirmé ces déclarations en audience, corroborant ainsi les propos de la joueuse sur l’absence de consentement et les pressions exercées par Rubiales et son entourage.

Dans cette affaire, le juge entendra également la double Ballon d’or Alexia Putellas, ainsi que deux autres championnes du monde, Irene Paredes et Misa Rodriguez, en tant que témoins.

Mots-clés: sélectionneur espagnol, Jorge Vilda, équipe féminine espagnole de football, RFEF, Coupe du monde féminine, Luis Rubiales, Jenni Hermoso, tribunal madrilène de l’Audience nationale, plainte, pressions, mis en examen, agression sexuelle, coercition, Ballon d’or, Alexia Putellas, Irene Paredes, Misa Rodriguez.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE