mercredi 17 avril 2024
AccueilSportL'Ecosse humiliée et éliminée de la Coupe du monde 2023 après une...

L’Ecosse humiliée et éliminée de la Coupe du monde 2023 après une défaite écrasante contre l’Irlande !

Les Ecossais inconsolables après leur défaite (14-36) contre l’Irlande samedi 7 octobre, au Stade de France, synonyme d’élimination de la Coupe du monde 2023.

Au coup de sifflet final de Nic Berry, l’arbitre australien, on a cru que l’ouvreur écossais Finn Russell s’était baissé pour relacer ses chaussures sur la pelouse du stade de France. Au début, oui, il a semblé le faire, mais dépité par la défaite sans appel de son équipe face à l’Irlande (14-36) ce samedi 7 octobre, le joueur star du XV du chardon ne s’est pas relevé. Il s’est assis, tête baissée, et n’a plus bougé comme assommé.

Autour de lui, ses adversaires exultaient, ovationnés par leurs supporteurs qui avaient transformé l’arène parisienne en marée verte. L’Irlande partait en quart de finale de la Coupe du monde, l’Ecosse, elle, allait rentrer chez elle, éliminée en phase de poule comme en 2019, lorsqu’elle fut battue par le Japon.

Une demi-heure plus tard, une autre image traduisait la déroute écossaise : l’entrée lugubre dans la salle de conférence de presse du sélectionneur des maillots bleus Gregor Townsend, accompagné de son capitaine Jamie Ritchie, le bras en écharpe, blessé à l’épaule. Les deux hommes faisaient peine à voir, minés par une défaite décevante, eux qui espéraient tant créer la surprise et montrer combien les attaques pétillantes du XV du Chardon réussissent souvent à déstabiliser leurs rivaux.

La veille du match, l’entraîneur de la défense écossaise Steve Tandy avait d’ailleurs déclaré, un rien bravache : « Ça fait quelques années qu’on n’a pas fait tomber l’Irlande mais ça va bien arriver. » Il faudra attendre encore un peu, plusieurs années, peut-être. L’Ecosse n’est pas au niveau de l’Irlande qui a maîtrisé la partie du début jusqu’à la fin même si, dans un sursaut d’orgueil, les équipiers de Finn Russel ont marqué deux essais en deux minutes au cours de la seconde période, face à un XV du Trèfle alors un peu relâché car déjà assuré de la victoire.

Comment expliquer ce retour précipité à Edimbourg ? Une chose est certaine, l’Ecosse a pâti du tirage au sort qui a réparti les nations de l’ovalie dans chacune des quatre poules de la coupe du monde. En s’appuyant sur des classements de 2020 – soit trois ans avant la compétition – la fédération internationale World Rugby a essuyé de nombreuses critiques. Ainsi, trois des meilleures équipes actuelles, à savoir l’Irlande (1 re ), l’Afrique du Sud (3 e ) et l’Ecosse (5 e ) se sont retrouvées dans la même poule, la poule B dite « le groupe de la mort » . « Nous avons joué quatre matchs, a rappelé samedi soir Gregor Townsend, nous en avons gagné deux mais nous avons perdu contre l’Irlande, numéro 1 mondial et l’Afrique du Sud, l’actuel champion en titre… Nous aurions pu surmonter cet obstacle mais nous n’avons pas réussi. »

Mots-clés: Ecossais, défaite, Irlande, Stade de France, Coupe du monde 2023, Finn Russell, XV du Chardon, Gregor Townsend, Jamie Ritchie, marée verte, déroute écossaise, Edimbourg, tirage au sort, ovalie, World Rugby, poule B, groupe de la mort, numéro 1 mondial, Afrique du Sud, champion en titre.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE