mercredi 17 avril 2024
AccueilnewsInternationalApocalypse à Hérat: près de 2000 morts suite à un séisme dévastateur...

Apocalypse à Hérat: près de 2000 morts suite à un séisme dévastateur !

Tremblement de terre meurtrier en Afghanistan : près de 2 000 morts selon les autorités talibanes

Le bilan du séisme qui a frappé l’Afghanistan le samedi 7 octobre a été réévalué à près de 2 000 morts, selon les autorités talibanes. Ce tremblement de terre d’une magnitude de 6,3 a frappé l’ouest du pays, détruisant six villages et ensevelissant plusieurs centaines d’habitants sous les débris. Les autorités afghanes ont lancé un appel à l’aide internationale pour faire face à cette catastrophe.

L’épicentre du séisme a été localisé à 40 kilomètres au nord-ouest d’Hérat, considérée comme la capitale culturelle de l’Afghanistan. La ville, qui compte 1,9 million de personnes, a été secouée par le tremblement de terre et ses répliques, provoquant une panique généralisée. Les habitants et les commerçants ont fui les bâtiments à la recherche d’un endroit sûr. Dans les rues de Hérat, des groupes de femmes et d’enfants se sont tenus à distance des immeubles élevés pour éviter tout danger.

Selon les premières estimations de l’Institut de géophysique américain (USGS), le séisme pourrait causer plusieurs centaines de morts. La zone étant principalement rurale et montagneuse, des glissements de terrain sont susceptibles de se produire. À cet égard, Mullah Jan Sayeq, porte-parole des services de gestion des catastrophes naturelles, a souligné que des glissements de terrain avaient déjà été observés dans certaines régions.

L’Afghanistan est régulièrement touché par des séismes en raison de sa position géographique, notamment dans la chaîne de montagnes Hindou Kouch, où les plaques tectoniques eurasienne et indienne se rencontrent. En juin 2022, un séisme de magnitude 5,9 avait déjà frappé le pays, causant la mort d’un millier de personnes et laissant des dizaines de milliers de sans-abri dans la province pauvre de Paktika, dans le sud-est du pays. En mars dernier, un séisme également d’une magnitude de 6,5 avait tué treize personnes en Afghanistan et au Pakistan, près de la localité de Jurm, dans le nord-est du pays.

Cette nouvelle catastrophe naturelle intervient dans un contexte déjà difficile pour l’Afghanistan, confronté à une crise humanitaire depuis le retour au pouvoir des talibans en 2021. Le pays a subi un retrait massif de l’aide internationale, aggravant encore plus la situation des populations déjà fragilisées.

Mots-clés : Afghanistan, séisme, Hérat, talibans, tremblement de terre, dégâts, victimes, glissements de terrain, aide internationale, plaques tectoniques, Hindou Kouch, crise humanitaire.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE