mercredi 17 avril 2024
AccueilSociétéLe retour triomphal des huîtres d'Arcachon : un miracle salué par les...

Le retour triomphal des huîtres d’Arcachon : un miracle salué par les producteurs et les consommateurs !

Le président argentin, Javier Milei, s’exprime au Forum économique mondial de Davos (Suisse), le 17 janvier 2024.

### La levée de l’interdiction de pêche sur le bassin d’Arcachon

La préfecture de Gironde a annoncé vendredi 19 janvier la levée effective de l’interdiction temporaire sur l’activité de pêche et de commercialisation de l’ensemble des coquillages, dont les huîtres, en provenance du bassin d’Arcachon. Cette interdiction avait été ordonnée le 27 décembre après de nombreux cas de gastro-entérites imputés à la présence de norovirus dans l’eau des parcs d’élevage. Selon la préfecture, depuis le 22 décembre, aucun nouvel événement contaminant n’a été enregistré sur les coquillages en provenance du bassin d’Arcachon. Le préfet de Gironde a annoncé l’augmentation du suivi de la qualité bactériologique de l’eau et des coquillages, avec des prélèvements hebdomadaires en lieu et place de prélèvements mensuels jusqu’à la fin de l’hiver.

### Plaintes contre le syndicat intercommunal et enquête ouverte

Deux jours après l’arrêté préfectoral, une association de défense des eaux du bassin d’Arcachon a déposé plainte contre le syndicat intercommunal. Cette plainte pointait la contamination du milieu marin par des débordements du réseau après de fortes pluies, en mettant en cause le gestionnaire. Le parquet de Bordeaux a ouvert une enquête le 5 janvier pour « écocide » notamment. De plus, une association de protection de l’environnement a également déposé plainte contre X pour pollution, intoxication et mise en danger d’autrui, bien qu’ils aient estimé que des personnes savaient dès novembre que les huîtres étaient contaminées, mais auraient préféré fermer les yeux pour sauver le Noël des ostréiculteurs.

### Responsabilité à déterminer

Le Comité régional de la conchyliculture Arcachon Aquitaine (CRCAA) a annoncé l’enclenchement d’une procédure de référé expertise devant le tribunal administratif de Bordeaux pour déterminer les responsabilités dans la pollution des eaux du bassin d’Arcachon, car la question reste toujours ouverte selon eux, qui paie l’addition ?

Mots-clés:
Javier Milei, Davos, Gironde, Arcachon, interdiction temporaire, pêche, coquillages, norovirus, qualité bactériologique, enquête, écocide, pollution, responsabilité

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE