mardi 25 juin 2024
AccueilPlanèteL'engagement historique de 20 milliards de dollars pour préserver les océans: les...

L’engagement historique de 20 milliards de dollars pour préserver les océans: les détails de la réunion de Panama

Conférence Notre océan au Panama : près de 20 milliards de dollars engagés pour la protection des océans

La conférence mondiale Notre océan s’est achevée vendredi 3 mars au Panama, avec des promesses de fonds dédiés à la protection des océans qui s’élèvent à près de 20 milliards de dollars, soit environ 18,8 milliards d’euros. Cette somme comprend un engagement de 6 milliards de dollars de la part des Etats-Unis, annoncé jeudi par l’envoyé de la Maison Blanche pour le climat, John Kerry. « Nous entreprenons de nombreuses initiatives différentes pour avoir le plus grand impact possible », a déclaré M. Kerry, aux correspondants de la presse étrangère à Panama.

Les Etats-Unis consacreront 5 milliards de dollars de cette enveloppe à la lutte contre le changement climatique et développer la résilience des ressources marines et des communautés côtières affectées. Ils consacreront également 665 millions de dollars à la pêche durable, 200 millions pour combattre la pollution, 73 millions pour des programmes d’économie bleue et 11 millions à des zones maritimes protégées.

L’Union européenne s’engage également à hauteur de 816,5 millions d’euros pour des projets de protection des mers. Sur cette enveloppe, 320 millions d’euros seront consacrés à des recherches sur la biodiversité marine et à contrer l’impact du changement climatique sur les milieux maritimes, tandis que 250 millions d’euros iront au programme de satellite Sentinel-1C de surveillance des effets du changement climatique.

Les participants à la conférence Notre océan ont annoncé des « engagements » volontaires mais n’ont procédé à aucun vote ni adopté d’accord. Quelque 600 délégués de gouvernements, entreprises et ONG s’étaient réunis depuis jeudi matin à Panama pour débattre du cadre à donner à l’« économie bleue » pour l’exploitation durable et la protection des mers et des océans.

Lors d’une rencontre précédant le sommet, des représentants de l’UE, des Etats-Unis, d’Amérique latine et des îles du Pacifique ont appelé les négociateurs à New York du traité sur la haute mer, en discussion depuis plus de quinze ans à l’ONU, à aboutir le plus vite possible.

Mots-Clés: Conférence Notre océan, Panama, protection des océans, Etats-Unis, Union européenne.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE