vendredi 1 mars 2024

Terrorisme meurtrier de l’EI en Syrie : 23 soldats tués dans une attaque dévastatrice !

Attaque meurtrière de l’État islamique contre l’armée syrienne

Jeudi soir, des combattants de l’État islamique (EI) ont orchestré une attaque d’envergure contre un car de l’armée dans le désert de Deir Ezzor, en Syrie. Selon les informations fournies par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), au moins vingt-trois soldats ont été tués et dix autres blessés lors de cette attaque sanglante. De plus, de nombreux soldats sont portés disparus depuis l’incident.

L’État islamique continue de semer la terreur en Syrie, malgré la perte de ses derniers fiefs en 2019. Le groupe terroriste avait été chassé de la région par les forces kurdes et la coalition internationale antidjihadiste dirigée par les États-Unis. Cependant, cela ne semble pas avoir altéré leur capacité à planifier et à perpétrer des attaques meurtrières.

Cette attaque n’est malheureusement pas un cas isolé. Elle s’inscrit dans une série d’attaques de grande envergure menées par l’État islamique contre l’armée syrienne depuis le début du mois d’août. Le 1er août, sept personnes, dont cinq soldats, ont péri lors d’une attaque contre un convoi de camions-citernes transportant du carburant dans une zone désertique du centre de la Syrie. Quelques jours plus tard, le 10 août, dix militaires ont été tués dans la province de Raqqa lors d’une nouvelle attaque de l’EI.

Ces attaques répétées soulèvent de nombreuses questions quant à la sécurité des forces armées syriennes et à l’efficacité des mesures prises pour lutter contre les groupes terroristes. Malgré les efforts pour éliminer l’EI, il reste évident que le groupe parvient toujours à mener des attaques dévastatrices.

Il est important de rappeler que l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), qui a rapporté ces informations, est une organisation établie au Royaume-Uni, mais qui dispose d’un vaste réseau de sources sur le terrain en Syrie. Sa crédibilité et sa fiabilité sont reconnues par de nombreux médias et organisations internationales.

Mots-clés: État islamique, armée syrienne, attaque, soldats, désert de Deir Ezzor, vingt-trois, OSDH, province de Raqqa, sécurité, groupe terroriste, forces kurdes, coalition internationale antidjihadiste, États-Unis, attaques meurtrières, fiefs, mesure.

articles similaires

Articles Récents