jeudi 23 mai 2024
AccueilHigh-TechDès 2024, réparer l'écran de son smartphone vous fera gagner une fortune,...

Dès 2024, réparer l’écran de son smartphone vous fera gagner une fortune, attention à l’explosion des prix !

Réparer l’écran de son smartphone : une aide financière en vue

Dans une interview accordée à Ouest-France le samedi 30 septembre, le ministre de la transition écologique, Christophe Béchu, a annoncé une bonne nouvelle pour tous les propriétaires de smartphones. À partir du 1er janvier 2024, il sera possible de bénéficier d’une aide financière pour la réparation de l’écran de son téléphone.

Cette décision vient en complément du dispositif de « bonus réparation » lancé en décembre 2022. Ce mécanisme vise à réduire les coûts liés à la remise en état d’une cinquantaine de produits, allant du lave-linge au téléphone portable. Cependant, les appareils endommagés par la faute de leur propriétaire ne peuvent pas bénéficier de cette aide.

L’exception concernant les écrans de smartphone avait été annoncée dès avril 2022, mais sa mise en place a rencontré quelques difficultés qui ont retardé sa concrétisation. Le ministre n’a toutefois pas précisé le montant de l’aide accordée pour chaque réparation d’écran, sachant que l’aide pour la réparation d’un smartphone intact s’élève actuellement à 25 euros.

Néanmoins, l’extension du bonus réparation aux écrans de smartphones suscite des inquiétudes au sein d’Ecologic, un éco-organisme chargé de fixer les éco-contributions sur la vente d’appareils neufs. Cette éco-contribution finance ensuite la gestion des déchets électroniques et le bonus réparation. Bertrand Reygner, directeur des relations institutionnelles et techniques d’Ecologic, souligne que la casse des écrans de smartphones est l’une des pannes les plus courantes, toutes catégories d’appareils électroniques confondues. Il estime que cette nouvelle dépense pourrait capter une part importante du bonus.

En effet, selon lui, un dépassement des dépenses liées au bonus se répercuterait mécaniquement sur le prix des appareils. Il précise que plusieurs millions d’écrans de smartphones sont remplacés chaque année. Ainsi, si le bonus réparation venait à couvrir une part significative de ces remplacements, les constructeurs devraient augmenter les prix de vente pour compenser cette dépense supplémentaire.

Dans cette interview accordée à Ouest-France, Christophe Béchu annonce également d’autres évolutions à venir, sans donner de date précise. Le bonus réparation sera augmenté d’au moins 5 euros pour tous les appareils éligibles. De plus, trois types d’appareils, dont les téléviseurs ayant un lourd bilan carbone, bénéficieront à l’avenir d’un « superbonus » visant à améliorer leur taux de réparation, jugé encore trop faible.

Enfin, le ministère souhaite simplifier le processus de labellisation des réparateurs autorisés à verser le bonus réparation. L’objectif est de passer de 4 000 à 7 500 réparateurs labellisés d’ici 2024, puis à 22 000 d’ici la fin de l’année 2026.

Actuellement, d’après les observations du journal Le Monde, les réparateurs indépendants, qui représentent la majorité des petites boutiques de quartier, sont rarement labellisés, et leurs services ne donnent pas droit au bonus réparation. Les critères fixés par les éco-organismes sont jugés très contraignants, selon Flavie Vonderscher, responsable du plaidoyer de l’association Halte à l’obsolescence programmée.

Mots-clés: réparation écran smartphone, bonus réparation, écocontribution, casse écrans de smartphones, éco-organisme, prix des appareils, Bertrand Reygner, bonus réparation téléviseurs, labellisation réparateurs.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE