mercredi 26 juin 2024
AccueilDisparitionsDécès de Nicholas Snowman, l'ancien collaborateur de Pierre Boulez, directeur de l'Opéra...

Décès de Nicholas Snowman, l’ancien collaborateur de Pierre Boulez, directeur de l’Opéra national du Rhin.

La mort de Michael Nicholas Snowman, figure influente de la musique classique britannique

Le monde de la culture est en deuil, avec l’annonce de la disparition de l’homme de culture Michael Nicholas Snowman, décédé à Londres à l’âge de 78 ans. Fils unique d’une grande famille juive de bijoutiers, il a marqué l’histoire de la musique classique britannique de ces trente dernières années, comme l’avait souligné le quotidien The Telegraph en 2000.

Des études et une carrière dédiées à la musique et à l’art

Nicholas Snowman, né le 18 mars 1944 à Londres, a grandi dans un milieu baigné d’art, avec un père peintre et une famille de bijoutiers. Après des études à la Hall School, puis à la Highgate School, il intègre le Magdalene College de Cambridge, où il suit un cursus de littérature anglaise et se passionne pour la musique. Il fait partie des fondateurs de la Cambridge University Opera Society et rédige des articles sur la musique.

En 1968, il cofonde avec David Atherton le London Sinfonietta, dont il devient directeur général jusqu’en 1972. Pendant cette période, il promeut les plus grands compositeurs, à l’instar de Luciano Berio, William Walton, Pierre Boulez, Hans Werner Henze ou encore György Ligeti. Il soutient également les nouveaux compositeurs britanniques de l’époque, comme Harrison Birtwistle, Peter Maxwell Davies ou John Tavener.

Une carrière en France marquée par la direction artistique de l’IRCAM

En 1972, Michel Guy, futur secrétaire d’Etat à la culture français, fait appel à Nicholas Snowman, qui démarre une carrière en France. Il devient directeur artistique de l’IRCAM, où il restera quatorze ans. Il est responsable de la programmation, de la recherche de compositeurs, d’artistes et de collaborations, dont « Musique au Centre », activités musicales dans les expositions et espaces du Centre Pompidou et du Musée d’art moderne à Paris.

En 1976, il participe à la création de l’Ensemble Intercontemporain, un ensemble dédié à la création musicale. De 1979 à 1986, il siège au comité de la musique à la Biennale de Venise, notamment pour les projets Stravinski, Webern et Boulez.

Promoteur de la culture musicale britannique et ouvert sur le monde, Nicholas Snowman a également été administrateur d’un ensemble pionnier de théâtre musical, le Music Theatre Ensemble Graphic, durant treize ans.

Mots-Clés: Michael Nicholas Snowman, musique classique britannique, art, london sinfonietta, IRCAM.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE