jeudi 13 juin 2024
AccueilSportMbappé écrase Reims avec un triplé historique en Ligue 1

Mbappé écrase Reims avec un triplé historique en Ligue 1




Article sur Kylian Mbappé

Kylian Mbappé célèbre son troisième but contre Reims en Ligue 1

FRANCOIS NASCIMBENI / AFP Cela faisait plus d’un an – depuis la victoire du PSG (7-1) contre Lille en août 2022 –, que Kylian Mbappé n’était plus reparti d’un stade de Ligue 1 avec le ballon du match – privilège accordé à un joueur quand il marque au moins trois buts dans une rencontre. L’attaquant français a mis un terme à cette longue disette, samedi 11 novembre, en inscrivant un triplé au stade Auguste-Delaune à Reims.

Cette victoire (3-0), conjuguée au match nul de Nice à Montpellier la veille, a permis au PSG de s’installer dans le fauteuil de leader pour la première fois de la saison. Mais l’entraîneur du PSG, Luis Enrique, a publiquement fait savoir que cette performance ne l’avait pas entièrement satisfait. « Je ne suis pas très content de Kylian aujourd’hui. Sur les buts, je n’ai rien à dire, mais je pense qu’il peut aider l’équipe différemment », a-t-il réagi après la rencontre, au micro de Prime Video. Kylian est l’un des meilleurs joueurs du monde, mais on a besoin de plus. C’est mon opinion, peut-être que je me trompe. »

Un triplé en demi-teinte

La fameuse vidéo où Mbappé prononce son iconique « Vous êtes pas contents ? Triplé » , en 2018, ne fera désormais plus le même effet. Face à l’équipe joueuse de Will Still, l’attaquant de 24 ans reconnaissait lui-même, avant la déclaration de son entraîneur, qu’il pouvait faire mieux. « Bien sûr, ça fait du bien de marquer un triplé, mais le plus ­important, c’est d’avoir des bonnes sensations dans le jeu. En toute humilité, je n’ai pas besoin de bien jouer pour marquer, mais ce que je veux, c’est bien jouer et marquer » , expliquait-il au diffuseur, au coup de sifflet final.

Le Bondynois, qui a laissé exprimer plusieurs gestes d’agacement dans la rencontre, a proposé un déchet technique important dans les remises et n’a, par moments, pas réussi à lâcher son ballon dans le bon timing. En fin de rencontre, Kylian Mbappé a loupé un face-à-face et frappé la barre transversale en l’espace de quelques minutes. Ce triplé lui permet en tout cas d’être, plus que jamais, le meilleur buteur du championnat, avec treize réalisations en onze matchs, devant l’attaquant nigérian de Montpellier Akor Adams (7 buts).

Des critiques constructives

Ces déclarations éclipsent une performance où Mbappé aura tout de même marqué à trois reprises. L’international français a d’ailleurs sublimement ouvert la marque d’une reprise de volée (1-0, 3e) qui rappelle son égalisation contre l’Argentine en finale de la Coupe du monde. Il a ensuite bien conclu les offrandes de Carlos Soler (2-0, 59e) et de Bradley Barcola (3-0, 82e). Flairant la potentielle polémique, les responsables du PSG se sont empressés, dans les minutes qui ont suivi, de relativiser la portée des propos de Luis Enrique, insistant sur le côté positif de la pique. L’entraîneur lui-même a eu des mots moins tranchants dans la foulée, en conférence de presse : « Kylian Mbappé, on connaît sa valeur, mais il peut mieux faire, je lui en demande encore plus. C’est un joueur du top mondial mais il a encore une marge de progression, je lui demande de ne pas se reposer sur ses lauriers. »

Une situation contractuelle particulière

Luis Enrique s’est peut-être rappelé que l’attaquant du PSG est encore dans une situation contractuelle particulière, où son contrat expire à la fin de la saison. Le club souhaite sûrement tout faire pour conserver et faire prolonger sa star avant la fin de l’exercice 2023-2024. Auparavant, Kylian Mbappé s’était rarement, voire jamais, fait bousculer par l’un de ses entraîneurs à Paris. « Le plus important, c’était jouer au foot, le reste, je vous [les médias] laisse faire, vous le faites bien, je n’ai pas envie de dire des choses pour suralimenter », a-t-il assené à propos de son futur après la rencontre. Ces critiques s’inscrivent dans le cadre de sa prestation ratée, quatre jours auparavant, à Milan, en Ligue des champions (défaite 2-1 du PSG), où l’entraîneur n’avait pas reproché à son attaquant ses occasions manquées. Les critiques passent mieux un soir de victoire et de « hat-trick » (ou coup du chapeau).

Auteur, pour le moment, de deux buts en quatre matchs dans la « Coupe aux grandes oreilles », Kylian Mbappé devra faire mieux dans cette compétition pour éviter au PSG une première élimination en phase de groupes depuis l’arrivée des Qataris dans la capitale.

Mots-clés:

Kylian Mbappé, PSG, Ligue 1, triplé, Luis Enrique, performance, critiques, contrat, Ligue des champions, victoire, hat-trick


articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE