mercredi 29 mai 2024
AccueilSociétéVivre avec la mémoire des faisans

Vivre avec la mémoire des faisans

Le Faisan à Collier (« Phasianus colchicus ») est un oiseau magnifique, dont les couleurs sont merveilleuses. Bien que commun un peu partout, les amoureux de la nature traverseraient le monde pour le voir. Cependant, il est souvent considéré comme un sombre imbécile parmi les oiseaux, mais cette idée est fausse. Robert Heathcote, chercheur postdoctorant à l’université de Bristol au Royaume-Uni, explique que le Faisan à Collier a simplement développé une intelligence adaptée à son mode de vie.

Une étude récente publiée dans la revue Nature Ecology & Evolution a démontré que les performances cognitives du Faisan à Collier, en particulier dans le domaine de la mémoire, jouent directement sur ses capacités de survie. Pour cela, 126 faisans, élevés en captivité, ont été relâchés et leur comportement a été suivi grâce à des balises miniaturisées et capables d’enregistrer leur activité toutes les six secondes pendant six mois.

Les chercheurs ont constaté que 40 % des oiseaux avaient péri, essentiellement dévorés par leur principal prédateur, le renard. Ils ont également remarqué que les oiseaux morts étaient pour la plupart situés en périphérie de leur domaine vital. Cela s’explique par le fait que les oiseaux familiers de l’endroit meurent beaucoup moins que les autres, car ils connaissent mieux les habitudes des prédateurs et les meilleurs itinéraires de sauvetage.

De plus, avant de relâcher les volatiles, les scientifiques leur ont fait passer plusieurs tests cognitifs, dont celui du labyrinthe. Les résultats ont révélé que la taille du domaine vital de chaque oiseau était proportionnelle à leur performance dans le labyrinthe, donc à leur mémoire spatiale à long terme. Mais ils ont aussi constaté que la mémoire à court terme était tout aussi importante pour prévoir la chance de survie d’un animal.

En résumé, cette étude a montré que le Faisan à Collier est plus intelligent qu’on ne le pensait, et que ses performances cognitives jouent un rôle crucial dans sa survie.

Mots-Clés: Faisan à Collier, Robert Heathcote, Bristol, Royaume-Uni, Nature Ecology & Evolution, Renard, Labyrinthe, Mémoire Spatiale.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE