vendredi 24 mai 2024
AccueilSociétéLimiter l'incarcération: le seul moyen de mettre fin à la surpopulation carcérale

Limiter l’incarcération: le seul moyen de mettre fin à la surpopulation carcérale

Trois ans après la condamnation de la Cour européenne des droits de l’homme, la surpopulation carcérale en France est plus importante que jamais. En novembre 2022, le pays a battu son record de personnes détenues, avec 72 000 personnes enfermées dans nos prisons, dont plus des deux tiers dans des maisons d’arrêt aux conditions de vie indignes. Le taux moyen d’occupation y dépasse 141 %, et 2 111 personnes sont contraintes de dormir sur un matelas posé à même le sol.

Lorsque le confinement du printemps 2020 est arrivé à son terme, la justice française a ainsi ranimé l’engrenage répressif et enfermé plus de 14 000 personnes. Les acteurs du monde carcéral et les autorités indépendantes alertent sur les conséquences dramatiques de cette situation. La contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) a même préconisé la suspension de toute nouvelle incarcération dans la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy (Yvelines).

Le gouvernement préfère se réfugier derrière la création de 15 000 nouvelles places de prison à l’horizon 2027, plutôt qu’affronter les causes de ce mal français. Pourtant, cette politique n’est pas seulement inefficace, elle est aussi extrêmement coûteuse : il faut 250 000 euros pour construire une place de prison. En s’entêtant à ériger de nouveaux murs et à faire couler des milliers de tonnes de béton, les pouvoirs publics assèchent les fonds disponibles pour rénover les prisons vétustes, mettre en place de véritables politiques de réinsertion et favoriser les alternatives.

Pour mettre fin à la surpopulation carcérale, le seul moyen est de limiter le recours à l’incarcération. Cette solution est à la fois humanitaire, juridique et politique, et est la seule à même d’apporter une réelle solution à ce problème français.

Mots-Clés: Cour européenne des droits de l’homme, France, Surpopulation carcérale, Bois-d’Arcy, Réinsertion.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE