dimanche 21 avril 2024
AccueilnewsInternationalUn violent séisme ravageur fait des dizaines de morts et des centaines...

Un violent séisme ravageur fait des dizaines de morts et des centaines de blessés à Herat, en Afghanistan

Un séisme dévastateur frappe l’ouest de l’Afghanistan

Un tremblement de terre de magnitude 6,3 a secoué la ville de Herat, dans l’ouest de l’Afghanistan, samedi 7 octobre. Selon les autorités, cet événement tragique qui a provoqué des glissements de terrain a fait quatorze morts et soixante-dix-huit blessés. Cependant, ces chiffres devraient s’aggraver car des victimes sont encore ensevelies sous les décombres. L’inquiétude grandit autour de ce bilan provisoire.

Le séisme, dont l’épicentre a été localisé à 40 kilomètres au nord-ouest de Herat, a été suivi de nombreuses répliques de magnitude importante. Les habitants de la ville, considérée comme la capitale culturelle de l’Afghanistan, ont paniqué et ont fui leurs habitations et leurs commerces. Les dégâts matériels sont considérables et il est à craindre que le bilan humain ne soit encore plus dramatique.

Dans les zones rurales et montagneuses, des glissements de terrain ont été observés, amplifiant ainsi les dégâts causés par le séisme. Des témoignages poignants rapportent la terreur vécue par les habitants. Bashir Ahmad, âgé de 45 ans, a raconté : « Nous étions dans nos bureaux lorsque l’immeuble a soudain commencé à trembler et les revêtements muraux à tomber. Les murs se sont fissurés, et une partie de l’immeuble s’est effondrée. Je n’arrive pas à contacter ma famille, les connexions de réseaux ne fonctionnent plus. Je suis trop anxieux et effrayé, c’était terrifiant ». Ces témoignages montrent l’ampleur de la catastrophe et la détresse des habitants de Herat.

Malheureusement, l’Afghanistan est régulièrement touché par des séismes. En juin 2022, un séisme de magnitude 5,9 avait déjà causé la mort de plus d’un millier de personnes et laissé des dizaines de milliers de sans-abri dans la province de Paktika. En mars de cette année, un autre séisme de magnitude 6,5 avait fait treize victimes dans le nord-est du pays, à proximité de la localité de Jurm. Ces événements tragiques rappellent combien le pays est vulnérable face aux catastrophes naturelles.

L’Afghanistan fait partie d’une zone géographique hautement sismique, située entre les plaques tectoniques eurasienne et indienne. Les tremblements de terre y sont donc fréquents, en particulier dans la chaîne de montagnes Hindou Kouch. Toutefois, la situation est d’autant plus préoccupante que le pays est déjà en proie à une crise humanitaire sans précédent. Depuis le retour au pouvoir des talibans en 2021 et le retrait de l’aide internationale, la population afghane souffre d’une grave crise qui se trouve encore aggravée par cette catastrophe naturelle.

Alors que les secours s’organisent pour venir en aide aux victimes et tenter de sauver les personnes encore ensevelies sous les décombres, il est essentiel que la communauté internationale se mobilise pour apporter son soutien à l’Afghanistan dans cette période difficile. Les mots ne suffisent pas pour exprimer le chagrin et la solidarité envers les habitants de Herat et des autres régions touchées par ce séisme dévastateur.

Mots-clés: tremblement de terre, Herat, Afghanistan, glissements de terrain, bilan, répliques, épicentre, décombres, victimes, séisme, catastrophe naturelle, Plaque eurasienne, Plaque indienne, crise humanitaire, talibans, secours, soutien international.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE