vendredi 1 mars 2024

Rencontre explosive entre Macron et Meloni à Paris : tensions franco-italiennes à leur paroxysme !

Emmanuel Macron recevra mardi à Paris la cheffe du gouvernement italien, Giorgia Meloni, a annoncé lundi 19 juin le palais de l’Elysée, dans un contexte encore mouvementé entre les deux pays.

**Une rencontre pour discuter des relations bilatérales et du traité du Quirinal**

Cette rencontre entre Emmanuel Macron et Giorgia Meloni sera l’occasion d’évoquer les relations bilatérales entre la France et l’Italie. Les deux dirigeants aborderont également la mise en œuvre du traité du Quirinal, signé en 2021 et qui structure la relation franco-italienne.

**L’importance des questions européennes**

Lors de cet entretien, les questions européennes seront également discutées. Les deux dirigeants profiteront de cette rencontre pour préparer le Conseil européen qui se tiendra à Bruxelles fin juin. Cette réunion sera l’occasion de prendre des décisions importantes pour l’avenir de l’Union européenne.

**Le soutien commun à l’Ukraine**

La question du soutien à l’Ukraine sera également abordée lors de cette rencontre. Les deux dirigeants réaffirmeront leur soutien commun à ce pays qui traverse une période difficile. Cette position commune est importante pour garantir la stabilité dans la région.

**Une visite importante pour Giorgia Meloni**

C’est la première visite de Giorgia Meloni en France depuis son élection à l’automne 2022. Les deux dirigeants se sont déjà rencontrés informellement à Rome juste après sa nomination, puis lors de réunions bilatérales en marge d’événements internationaux. Cette visite en France revêt donc une grande importance pour la cheffe du gouvernement italien.

**Des relations franco-italiennes sous tension**

Les relations entre la France et l’Italie ont traversé quelques turbulences ces derniers temps, notamment autour de la question épineuse de l’immigration. Depuis l’arrivée au pouvoir à l’automne d’un gouvernement ultra-conservateur dirigé par Giorgia Meloni, les tensions sont montées d’un cran. Les propos du ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ont alimenté la polémique. Les deux capitales ont depuis cherché à apaiser ces tensions.

**La défense de la candidature de Rome pour l’exposition universelle de 2030**

Giorgia Meloni se rend à Paris dans le but de défendre la candidature de Rome pour l’exposition universelle de 2030. La capitale italienne est en compétition avec Busan (Corée du Sud), Riyad (Arabie saoudite) et Odessa (Ukraine). Plusieurs personnalités, dont le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salman, et le président de la Corée du Sud, Yoon Seok-youl, sont également présents en France pour soutenir leur candidature respective.

Mots-clés: Emmanuel Macron, Giorgia Meloni, Paris, France, gouvernement italien, relations bilatérales, traité du Quirinal, Conseil européen, sommet de l’OTAN, Ukraine, Rome, exposition universelle, Bureau international des expositions, Busan, Corée du Sud, Riyad, Arabie saoudite, Odessa, Ukraine, prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salman, président de la Corée du Sud, Yoon Seok-youl.

articles similaires

Articles Récents