vendredi 1 mars 2024

Mike Pence renonce à sa candidature à l’élection présidentielle de 2024, choquant son auditoire à Las Vegas

Mike Pence retire sa candidature à l’investiture républicaine pour l’élection présidentielle de 2024. L’ancien vice-président des États-Unis a annoncé sa décision lors d’une convention de la Coalition juive républicaine à Las Vegas le samedi 28 octobre 2023. Pence a déclaré : « Je suis venu vous dire que c’est devenu clair pour moi : ce n’est pas mon heure ». Après réflexion et prière, il a décidé de suspendre sa campagne pour la présidence.

Selon les sondages, Mike Pence se trouvait en difficulté avec seulement 3,8 % des intentions de vote. Il était face à son ancien patron, Donald Trump, qui est considéré comme le grand favori des primaires républicaines malgré les problèmes judiciaires auxquels il fait face. Pence n’a donné aucune consigne de soutien à d’autres candidats lors de son discours, ce qui a surpris son auditoire.

Les huit principaux candidats républicains à l’investiture doivent tous prendre la parole lors de ce rassemblement. Donald Trump, en tête des sondages, et son plus proche rival, le gouverneur de Floride Ron DeSantis, font partie des intervenants. Pence, qui a été loyal envers Trump pendant des années, a changé de discours après l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021. En tant que chrétien évangélique et fervent opposant à l’avortement, il avait décidé de défier son ancien patron lors des primaires républicaines de 2024, mais ses chances semblaient minces.

Mots-clés: Mike Pence, candidature, investiture, Parti républicain, élection présidentielle, Las Vegas, Coalition juive républicaine, convention, sondages, fivethirtyeight.com, Donald Trump, primaires républicaines, gouverneur de Floride Ron DeSantis, assaut contre le Capitole, Congrès, Joe Biden, présidentielle de 2020.

articles similaires

Articles Récents