mercredi 29 mai 2024
AccueilHigh-TechComment le "pitch" révèle le fond de l'argot de bureau

Comment le « pitch » révèle le fond de l’argot de bureau

Le pitch est donc une arme redoutable, mais il faut le manier avec précaution, et le pratiquer à l’avance, pour éviter tout faux pas. En effet, le pitch est un art qui s’apprend, et on peut le tester auprès de ses amis ou de ses collègues. Il faut le peaufiner, et le pratiquer à l’avance, pour éviter tout faux pas.

Simon Landrein est un entrepreneur qui a remporté le concours Inno’startup de Choisy-le-Roi avec son projet de Wonderbox de la danse exotique pour les mères célibataires. Pitch French Tech est un outil formidable qui génère automatiquement des présentations d’entreprises alambiquées, ou « pitchs ».

Dans une économie de l’attention où les ingénieurs de Google situent notre capacité de concentration au niveau d’un poisson rouge, le « pitch » est une présentation très courte qui a pour objectif de susciter l’intérêt de celui qui l’écoute. Il s’agit d’une quintessence, une étape ultime du discours officiel parfois « charabiesque » de l’entreprise. C’est une présentation concise qui va droit au but, certes, mais en sachant manier le verbe.

En start-up, le pitch, entre cinq et dix minutes, présente le projet à des investisseurs. L’« elevator pitch », ou « argumentaire éclair », ou « discours d’ascenseur », car on doit convaincre dans le temps d’un trajet en ascenseur, ne dure même plus une minute. Il comporte tous les éléments suivants : à quel problème l’entreprise répond (avec un chiffre concret pour décrire ce problème), quels sont la solution, le produit, la taille du marché, le business model, les concurrents et les projections financières.

En ressources humaines, il est fréquent que l’on demande à un candidat à l’embauche de « pitcher » son parcours, quand on lui demande de se présenter. On attend de lui qu’il raconte une histoire rythmée, et non son CV que l’on connaît déjà, en cinq minutes. Il enjolivera par exemple certaines anecdotes surgies de son passé, y appliquera un vernis sur ses rêves d’enfant ou une citation arrogante.

Le pitch est donc une arme redoutable, mais il faut le manier avec précaution, et le pratiquer à l’avance, pour éviter tout faux pas. On peut le tester auprès de ses amis ou de ses collègues, et le peaufiner pour qu’il soit parfait. Dans le milieu du cinéma, le résumé d’un film en trois lignes peut sceller son destin, et rappeler au scénariste qu’il est encore temps de faire demi-tour.

Mots-Clés: Simon Landrein, Pitch French Tech, Choisy-le-Roi, Nicolas Boileau, Google, Elevator Pitch, Christian Clavier.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE