vendredi 1 mars 2024

Les films inoubliables et méconnus d’Aldo Lado, maître du thriller italien

Aldo Lado poursuit sa carrière avec d’autres films, moins connus, mais toujours marquants. « La Dernière Nuit de l’été » (1977) est un drame sentimental qui explore les relations compliquées entre deux amis, tandis que « The Humanoid » (1979) est un film de science-fiction sur un androïde qui se rebelle contre son créateur. Aldo Lado ne s’est jamais limité à un seul genre, explorant également le thriller avec « La Femme flic » (1980) et le drame historique avec « La Bonne Règle » (1983).

Malheureusement, Aldo Lado ne connaîtra pas la reconnaissance qu’il mérite de son vivant. Ses films, pourtant souvent salués par la critique, ont du mal à trouver leur public en France. Il faudra attendre les années 2000 et la sortie en DVD/restauration de certains de ses films pour que son talent soit enfin reconnu. De nombreux cinéphiles découvrent alors le travail de ce réalisateur visionnaire, sensible et engagé.

Aldo Lado, malgré sa carrière discrète, a marqué le cinéma italien. Son exploration de thèmes sombres, sa mise en scène précise et sa capacité à créer une atmosphère envoûtante font de lui l’un des réalisateurs les plus intéressants de sa génération. Il laisse derrière lui un héritage cinématographique riche et des films qui méritent d’être découverts et redécouverts.

Mots-clés: Aldo Lado, cinéma italien, réalisateur, films, thriller, drame, science-fiction, reconnaissance, héritage, mise en scène, atmosphère, Venise, Jean Sorel, La Dernière Nuit de l’été, The Humanoid, La Femme flic, La Bonne Règle.

articles similaires

Articles Récents