mercredi 29 mai 2024
AccueilCultureCinémaCésars 2023 : le cinéma français à l'honneur

Césars 2023 : le cinéma français à l’honneur

La 48e cérémonie des Césars se tiendra le vendredi 24 février à l’Olympia, à Paris. Les nominations viennent de tomber, révélant un champ d’élection au sein du cinéma français. Les deux succès de l’année 2022 : L’Innocent, de Louis Garrel et La Nuit du 12, de Dominik Moll, qui ont tous deux réuni plus de 500 000 spectateurs, sont en tête de gondole avec onze et dix nominations respectivement.

Ces deux œuvres, qui chassent sur les terres du polar, sont radicalement opposées. L’Innocent suit la pente loufoque d’un plan de braquage familial, tandis que La Nuit du 12 brossent l’enquête au noir sur un cas de féminicide irrésolu dans l’avant-pays alpin, tout en poussant la réflexion sur la malédiction des rapports hommes-femmes.

Le cinéma dit « du milieu », reflétant les équilibres entre souci de bonne facture et portée publique, est également mis en avant avec En corps, de Cédric Klapisch (neuf nominations).

Tandis que le « poids lourd » de l’industrie, incarné cette année par Novembre, de Cédric Jimenez (sept nominations), se rapproche de l’efficacité à l’américaine.

Côté recherche, c’est l’inclassable Pacifiction. Tourment sur les îles, d’Albert Serra, qui concentre l’essentiel des attentes, avec neuf nominations dont une pour son interprète Benoît Magimel. Saint Omer, d’Alice Diop (quatre nominations dont celle pour le meilleur premier film), candidat déçu de la France aux Oscars, suscite également les espoirs pour sa reconstitution rigoureuse d’un procès de mère infanticide, soulignant les biais racistes de l’instruction.

Malgré les réformes engagées par l’Académie des Césars suite aux remous en cascade qu’elle avait essuyés en 2020, aucune réalisatrice ne figure dans la liste des candidats pour le César de la meilleure réalisation, alors que celles-ci étaient particulièrement présentes dans les salles cette année, avec des films comme Revoir Paris, Les Enfants des autres, Un beau matin ou Bowling Saturne.

Mots-Clés: Louis Garrel, Dominik Moll, Cédric Klapisch, Cédric Jimenez, Albert Serra, Benoît Magimel, Alice Diop, France, Paris, Olympia.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE