vendredi 24 mai 2024
AccueilActualitésRetraites : le gouvernement s'attire les foudres des femmes

Retraites : le gouvernement s’attire les foudres des femmes

Le gouvernement a du mal à s’accorder sur la réforme des retraites. Alors que le ministre du travail, Olivier Dussopt, a soutenu qu’elle ne ferait pas de perdants, la première ministre Elisabeth Borne et le ministre délégué aux relations avec le Parlement, Franck Riester, ont reconnu l’existence d’incidences défavorables, en raison du recul de l’âge légal de départ.

Lors d’une séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale le 24 janvier 2023, M. Riester a admis que « les femmes sont évidemment un peu pénalisées », et a demandé un effort aux Français. Le lendemain, Clément Beaune, le ministre délégué aux transports, a ajouté que « parfois, le saut va être un tout petit peu plus grand » pour les femmes.

Cependant, les membres du gouvernement soulignent que la réforme comporte des avantages pour les femmes, notamment la revalorisation du minimum de pension et la prise en compte des périodes de congé parental pour être éligible au système des carrières longues. L’âge d’annulation de la décote étant maintenu à 67 ans, les femmes bénéficieront davantage de cette mesure, car les études montrent qu’elles sont plus souvent obligées de l’atteindre pour éviter un malus.

Selon M. Beaune, en mettant « bout à bout » ces différents paramètres, le gouvernement parvient à un « équilibre ».

Mots-Clés: Elisabeth Borne, Franck Riester, Olivier Dussopt, Clément Beaune, France, Assemblée Nationale, Retraites.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE