vendredi 24 mai 2024
AccueilActualitésCinq militants CGT condamnés pour dégradations: Enedis en ligne de mire

Cinq militants CGT condamnés pour dégradations: Enedis en ligne de mire

Le 20 janvier dernier, cinq militants de la CGT, âgés de 25 à 39 ans, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Les techniciens, élus au comité social et économique (CSE) ou permanents syndicaux, étaient accusés d’avoir dégonflé les pneus et dérobé les plaques d’immatriculations de trente-neuf véhicules garés sur le parking du site Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, de La Courneuve, en février 2022. Une action revendicative pour l’augmentation des salaires et le sentiment de disparition de l’esprit du service public, dans le secteur de l’énergie.

Le 27 janvier, les cinq hommes se sont vus condamnés à une peine de 150 euros d’amende avec sursis pour la dégradation, requalifiée en « légère » des véhicules, et à 500 euros d’amende avec sursis pour s’être introduits sur le site et avoir dérobé les plaques « en réunion ». Une peine plus clémente que celle requise à l’audience, de deux mois de prison avec sursis.

« Les juges ont parfaitement retenu le caractère revendicatif inscrit dans une lutte pour l’augmentation des salaires. Même s’il y a condamnation au bout, elle est extrêmement légère au regard du montage du dossier initial qu’avaient prévu les directions », a souligné la CGT 93 dans un communiqué. « Cette décision est la preuve que lorsqu’on peut expliquer à un tribunal la réalité de ce que vivent les salariés on est écouté », a ajouté leur avocat, Me Jérôme Borzakian.

Un certain soulagement a ainsi accueilli l’annonce du jugement vendredi. Les cinq hommes avaient en effet reconnu les faits tout en expliquant qu’il s’agissait là d’une action « symbolique » dans un contexte où ils ne se sentaient pas entendu par leur direction. « Quand on fait tout dans les règles, on ne voit aucun retour sur nos revendications », avait souligné l’un d’eux.

Mots-Clés: CGT, La Courneuve, Bobigny, Enedis, Jérôme Borzakian

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE