mercredi 29 mai 2024
AccueilPolitiqueLégislatives: Beaune élu, Blanquer rejeté

Législatives: Beaune élu, Blanquer rejeté

L’ancien ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, assistait à une présentation au Lycée Polyvalent du Val d’Argens à Le Muy le 30 août 2019. Le Conseil Constitutionnel a rejeté le recours de Jean-Michel Blanquer dans le Loiret, vendredi 27 janvier. Il a également validé l’élection du ministre Clément Beaune lors des législatives de juin, et annulé l’élection de Bénédicte Taurine (La France Insoumise, LFI) dans l’Ariège.

Recours rejeté pour Jean-Michel Blanquer

Le Conseil Constitutionnel a rejeté huit des recours présentés dans neuf circonscriptions, dont celui présenté par l’ancien ministre de l’éducation nationale, éliminé dès le premier tour dans la 4e circonscription du Loiret, remportée largement au second tour par Thomas Ménagé (Rassemblement National, RN) avec 63,36 % des voix.

Validation de l’élection de Clément Beaune

L’organe chargé du contentieux électoral a validé l’élection du ministre Clément Beaune dans la 7e circonscription de Paris. Il s’était imposé au second tour avec 658 voix d’avance sur la candidate Caroline Mecary (LFI) qui avait fait un recours.

Annulation de l’élection de Bénédicte Taurine

Le Conseil Constitutionnel a accepté le recours déposé dans la 1re circonscription de l’Ariège par Jean-Marc Garnier (RN), éliminé au premier tour avec seulement huit voix de retard sur Anne-Sophie Tribout (La République en Marche, LRM), battue au second par Mme Taurine avec 55,31 % des voix. Des bulletins portant le nom d’une candidate du RN dans une autre circonscription du département « ont été mêlés à ceux au nom de M. Garnier, dans les bureaux de vote de la commune de Tarascon-sur-Ariège », a constaté l’organisme, qui a retrouvé 136 bulletins au nom de l’autre candidate RN.

« Compte tenu de l’écart (…), l’absence de prise en compte des bulletins irréguliers (…) dans le décompte des voix a pu avoir pour effet de modifier l’identité des candidats qualifiés pour le second tour de scrutin et a ainsi altéré la sincérité du scrutin », a estimé le Conseil Constitutionnel. Pour cette circonscription, un nouveau scrutin doit être organisé dans les trois mois.

Recours rejetés pour six autres circonscriptions

Le Conseil Constitutionnel a rejeté les recours dans six autres circonscriptions, validant les résultats serrés d’élections. Les députés élus concernés sont Jean-Marc Tellier (Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale, Nupes) dans la 4e circonscription du Pas-de-Calais, Jean-François Lovisolo (LRM) dans la 5e du Vaucluse, de Brigitte Klinkert (LRM) dans la 1re du Haut-Rhin, de Damien Adam (LRM) dans la 1re de Seine-Maritime, Fadila Khattabi (LRM) dans la 3e de Côte-d’Or et Robin Reda (LRM) dans la 7e de l’Essonne.

Mots-Clés: Jean-Michel Blanquer, Clément Beaune, Bénédicte Taurine, Loiret, Ariège, Thomas Ménagé, Paris, Côte-d’Or, Seine-Maritime, Essonne, Pas-de-Calais, Vaucluse, Haut-Rhin.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE