vendredi 1 mars 2024

Un adolescent incarcéré pour l’assassinat de Kendy, 15 ans, lors d’une rixe entre bandes rivales de Domont et d’Ezanville: vue aérienne terrifiante!

Un adolescent de 17 ans incarcéré pour l’assassinat d’un jeune de 15 ans lors d’une rixe entre bandes rivales

Un adolescent de 17 ans a été incarcéré pour l’assassinat de Kendy, 15 ans, tué lundi par arme blanche lors d’une rixe entre bandes rivales des communes de Domont et d’Ezanville (Val-d’Oise) , a annoncé le procureur de la République de Pontoise, Pierre Sennes, à l’Agence France-Presse, samedi 9 décembre. « L’auteur présumé du coup de couteau mortel a été mis en examen du chef d’assassinat et écroué, » a précisé le procureur.

Lundi vers 18 heures, « une rixe impliquant environ une vingtaine de personnes survenait sur la commune de Domont » , a relaté M. Sennes dans un communiqué, mardi. La victime, résidant le quartier du Rû-de-Vaux à Ezanville, rentrait du lycée lorsqu’elle a été prise à partie par des jeunes de la ville voisine de Domont. D’après le récit fait à la presse par le maire d’Ezanville, Eric Battaglia (divers droite), ces derniers étaient venus se venger après une bagarre qui s’était produite la semaine précédente.

Les rivalités entre le quartier du Rû-de-Vaux et celui de la cité de la gare (Domont) durent depuis une vingtaine d’années, d’après la municipalité. Après les faits, un important dispositif de forces de l’ordre (gendarmes et policiers) a été déployé dans le secteur et dans les quartiers concernés. Plusieurs cellules d’écoute à destination des adultes et des élèves – l’établissement en compte 1 400 – ont été mises en place au lycée fréquenté par la victime, selon le rectorat de Versailles.

Mobilisation des forces de l’ordre et mesures pour lutter contre les violences

Suite à cet tragique événement, un dialogue est en cours entre les acteurs locaux et les autorités pour trouver des solutions à long terme pour mettre fin aux violences entre les jeunes des communes de Domont et d’Ezanville. Le maire d’Ezanville a exprimé sa volonté de renforcer les dispositifs de prévention et de médiation pour éviter de nouveaux drames similaires.

Soutien aux proches de la victime et à la communauté éducative

La communauté éducative et les proches de la victime sont profondément touchés par cet événement. Des dispositifs de soutien psychologique ont été mis en place au lycée fréquenté par Kendy, afin d’accompagner les élèves, enseignants et familles affectés par ce drame.

Mots-clés:

adolescent, 17 ans, assassinat, Kendy, 15 ans, rixe, bandes rivales, Domont, Ezanville, Val-d’Oise, procès, Pontoise, forces de l’ordre, dialogue, prévention, médiation, soutien psychologique, lycée, communauté éducative, tragédie

articles similaires

Articles Récents