vendredi 24 mai 2024
AccueilSociétéPolémique explosive autour d'un livre sur les personnes transgenres

Polémique explosive autour d’un livre sur les personnes transgenres

La Mairie de Paris a critiqué, le mercredi 17 avril, la publicité sur des panneaux de la capitale pour un livre diffusant un « message de haine » envers les personnes transgenres, et JCDecaux a rapidement retiré les affiches. Emmanuel Grégoire a déclaré avoir découvert des annonces pour le livre Transmania dans les rues de Paris, appelant à leur retrait. Le livre, sorti le 11 avril, est présenté comme une « enquête sur les dérives de l’identité transgenre ». Kam Hugh, drag-queen, a dénoncé une « publicité ouvertement transphobe » sur le réseau X.

Les autrices Dora Moutot et Marguerite Stern, connues pour leurs positions critiquées sur la transphobie, ont été accusées de propager un « discours de haine ». La Ville de Paris estime que ces propos vont à l’encontre de ses valeurs. Pourtant, Dora Moutot soutient que son livre n’est pas transphobe, mais une « enquête sourcée » sur les intérêts derrière les transitions de genre. JCDecaux a retiré les affiches en raison des « propos véhiculés et contraires à la charte de déontologie de la communication extérieure ».

Dora Moutot a critiqué cet acte de censure, dénonçant un « obscurantisme qui cherche à museler toute pensée critique ». Marguerite Stern estime qu’Emmanuel Grégoire agit sous la pression de « quinze assos trans » pratiquant le « harcèlement » et les « menaces ».

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE