vendredi 1 mars 2024

Loi sur l’aide active à mourir en France : Macron hésitant face aux remontrances du pape !

L’avant-projet de loi sur la fin de vie est sur le bureau d’Emmanuel Macron. Cependant, lors de sa rencontre avec le pape François à Marseille, le président français n’a pas abordé les détails du texte. Selon l’Elysée, il s’est contenté d’exposer la méthode et le calendrier. En effet, le projet de loi est actuellement en cours de finalisation et ne devrait pas être présenté avant les prochaines semaines.

Le pape, quant à lui, n’a pas hésité à donner son opinion sur le sujet. Il a déclaré dans l’avion de retour à Rome: « On ne joue pas avec la vie ! On ne joue pas avec la vie, ni au début ni à la fin ». Il a également mis en garde contre les « colonisations idéologiques » qui vont à l’encontre de la vie humaine. Il a critiqué la perspective faussement digne d’une mort douce, qualifiant cela d' »euthanasie humaniste ». François a demandé que l’on écoute les souffrances des personnes âgées isolées qui ne sont pas valorisées et qui sont parquées dans l’attente d’une mort soi-disant douce mais qui est en réalité plus amère que les eaux de la mer.

Le projet de loi sur la fin de vie préoccupe Emmanuel Macron à la fois sur le plan personnel et politique. Il souhaite en faire le marqueur sociétal de son dernier quinquennat, mais il rencontre des difficultés pour prendre une décision finale. Selon certains ministres et députés, le président reste réservé sur la question et prendra une décision le plus tard possible.

Emmanuel Macron lui-même reconnaît que son opinion personnelle peut évoluer. Lors d’une déclaration le 3 avril, il s’est engagé à élaborer un projet de loi d’ici la fin de l’été 2023, suite à la demande des membres de la convention citoyenne sur la fin de vie. 76% de ces membres se sont prononcés en faveur de l’instauration d’une aide active à mourir.

Mots-clés: avant-projet de loi, fin de vie, aide active à mourir, Emmanuel Macron, pape François, Marseille, Elysée, méthode, calendrier, projet de loi, euthanasie humaniste, colonisations idéologiques, personne âgée, laborieux, réserve, quinquennat, décision, convention citoyenne.

articles similaires

Articles Récents