vendredi 24 mai 2024
AccueilSociétéLe maire de Nice impose un couvre-feu absurde aux enfants

Le maire de Nice impose un couvre-feu absurde aux enfants

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a pris la décision d’imposer un couvre-feu aux mineurs de moins de 13 ans dans sa ville. Cette mesure, qui entrera en vigueur le 1er mai, vise à lutter contre la délinquance et s’appliquera de 23 heures à 6 heures du matin. Christian Estrosi a souligné que cette restriction s’appliquerait sur l’ensemble des lieux de rassemblement de la ville pendant la période estivale. Selon lui, il est nécessaire de prendre des mesures alors que le bon sens des parents et la loi semblent parfois insuffisants pour garantir la sécurité des enfants la nuit.

Face à cette décision, l’opposition a critiqué le maire de Nice pour ce qu’elle considère comme une mesure de communication. En effet, Juliette Chesnel-Le Roux a déploré le désengagement de la municipalité envers les budgets scolaires et de logement. Malgré tout, d’autres villes telles que Béziers et les Pennes-Mirabeau ont suivi l’exemple de Nice en imposant un couvre-feu similaire aux mineurs. Cette tendance s’observe également à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, où une mesure similaire a été mise en place pour une durée d’un mois renouvelable. Ces actions interviennent dans un contexte où la question de la violence juvénile est devenue un sujet de préoccupation majeur en France.

Il est intéressant de noter que Nice avait déjà instauré un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans en 2009, mais cette mesure avait été suspendue en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Cependant, des municipalités comme Cagnes-sur-Mer maintiennent cette restriction depuis 2004, dans le cadre d’une politique plus large visant à encadrer la jeunesse. Cette démarche souligne l’importance accordée à la sécurité des plus jeunes face à un contexte social complexe. La volonté des autorités locales de mettre en place ces mesures traduit une préoccupation croissante quant à la délinquance juvénile et témoigne d’une volonté politique de renforcer la sécurité des citoyens, notamment des plus vulnérables.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE