vendredi 1 mars 2024

Contrôle technique des deux-roues enfin imposé après des mois de délais, les motards en colère !

Le contrôle technique des deux-roues, une mesure maintes fois repoussée, devrait enfin entrer en vigueur. Selon un arrêté publié au Journal officiel le mardi 24 octobre, ce contrôle technique sera progressivement mis en place à partir d’avril 2024, en fonction de l’âge des véhicules. Ces derniers mois ont été marqués par des tergiversations pour appliquer une directive européenne datant de 2014.

Les premiers véhicules à devoir passer ce contrôle technique seront ceux immatriculés avant le 1er janvier 2017. Ils devront être soumis à ce contrôle entre avril et la mi-août, voire avant la fin de l’année 2024, selon leur date de mise en circulation.

Cette décision intervient après que le Conseil d’État ait donné deux mois au gouvernement, à partir du 1er juin 2023, pour définir les modalités de ce contrôle technique. En effet, la France était jusqu’à présent en infraction avec cette obligation européenne datant de 2014, qui n’avait jamais été appliquée dans le pays.

Cette nouvelle a suscité la colère des motards, qui ont plusieurs fois manifesté contre cette obligation, notamment dans différentes villes de France, dont Paris. Les motards estiment que cette mesure est injustifiée et qu’elle va à l’encontre de leur liberté de circuler. Ils craignent également que cela ne soit qu’un moyen de générer des revenus supplémentaires pour l’État, sans réelle amélioration de la sécurité routière.

Cependant, certains experts affirment que ce contrôle technique est nécessaire pour garantir la sécurité des conducteurs de deux-roues. Ils soulignent que les motos et scooters sont des véhicules vulnérables sur la route et que de nombreux accidents pourraient être évités si ces véhicules étaient mieux entretenus. L’objectif de ce contrôle technique est donc de vérifier l’état général des deux-roues, notamment les freins, les pneus, les feux et les systèmes de signalisation.

Il convient de noter que dans d’autres pays européens, le contrôle technique des deux-roues existe depuis longtemps. Par exemple, en Allemagne, les motos et scooters doivent passer un contrôle technique tous les deux ans. En Espagne, ce contrôle est obligatoire tous les cinq ans.

Il est important de souligner que cette mesure vise à améliorer la sécurité routière et à réduire le nombre d’accidents impliquant des deux-roues. Les autorités espèrent ainsi sensibiliser les conducteurs à l’importance de l’entretien régulier de leur véhicule, tout en veillant à ce que les normes de sécurité soient respectées.

Mots-clés: contrôle technique, deux-roues, directive européenne, arrêté, mise en vigueur, motards, véhicules, sécurité routière, entretien, accidents, pneus, freins, feux, signalisation

articles similaires

Articles Récents