dimanche 21 avril 2024
AccueilSociétéChaos et galère pour les départs en vacances : bouchons, retards de...

Chaos et galère pour les départs en vacances : bouchons, retards de trains et promesses aéroportuaires

Départs en vacances : un week-end chargé sur les routes et dans les transports

Les premiers départs en vacances d’été ont été marqués par une journée chargée le vendredi 7 juillet. Sur les routes, dans les gares et les aéroports, les voyageurs ont afflué en masse pour prendre la route de leur lieu de villégiature. Ce premier pic de départs a atteint son maximum à 17h25, avec plus de 920 kilomètres de bouchons cumulés. Bison Futé a d’ailleurs prévenu que la circulation serait encore plus dense le samedi sur les grands axes routiers français, notamment dans le Grand Ouest, le Nord, et sur l’autoroute 7 (A7) traversant la vallée du Rhône.

Côté rail, les voyageurs parisiens de la gare de l’Est ont connu quelques désagréments vendredi en fin de journée. En effet, le conducteur d’un TGV vide à quai a provoqué un arc électrique en remontant son pantographe, entraînant une coupure d’électricité et des retards de trains allant de quarante minutes à deux heures. La SNCF a annoncé que le trafic reprendrait « très progressivement » vers 18h30 et devrait rester « fortement » perturbé « jusqu’en fin de soirée ». Au total, 2 300 trains sont prévus pour ce week-end, avec une forte affluence attendue à la gare de Lyon à Paris, selon Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités à la SNCF.

Concernant les billets de train, la SNCF a ajouté 450 000 places pour cet été par rapport à la même période de l’année précédente. Au total, 1,4 million de clients sont attendus pour les trains longue distance ce week-end. De plus, le ministre délégué aux transports, Clément Beaune, a annoncé la mise en vente de 200 000 billets à 19 euros pour des trajets en Intercités, les grandes lignes plus lentes que les TGV. Cette offre promotionnelle, valable jusqu’au 15 juillet, vise à rendre les voyages en train plus accessibles, notamment pour les Français qui n’ont pas les moyens de partir en vacances.

En parallèle, les aéroports parisiens de Roissy et Orly s’apprêtent à accueillir entre 330 000 et 340 000 passagers par jour lors de ce week-end de grands départs. Suite à la grève qui a perturbé l’été 2022 et provoqué la perte de plusieurs dizaines de milliers de bagages à Roissy, le PDG du gestionnaire des Aéroports de Paris, Groupe ADP, Augustin de Romanet, a affirmé que des mesures avaient été prises pour éviter la répétition de ce scénario. « Nos équipes ont tiré les leçons des quelques difficultés du passé. Elles sont très mobilisées et nous avons beaucoup d’améliorations à proposer aux passagers cette année », a-t-il déclaré.

Mots-clés : départs en vacances, routes, gares, aéroports, bouchons, circulation, trains, retards, trafic, SNCF, TGV, Intercités, billets, accessibilité, prix, voyageurs, passagers, Roissy, Orly, grève.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE