vendredi 1 mars 2024
AccueilOutre-mer

Outre-mer

Mayotte en proie à une sécheresse historique reçoit une aide massive en bouteilles d’eau

Extension de la distribution des bouteilles d'eau à Mayotte pour faire face à la sécheresse Le ministre des Outre-mer, Philippe Vigier, a annoncé que la distribution des bouteilles d'eau sera étendue à partir du 20 novembre à toute la population de l'archipel de Mayotte. Cette décision intervient alors que Mayotte connaît son pire épisode de sécheresse depuis un quart de siècle. Selon le ministre, « l'ensemble des Mahoraises et des Mahorais aura la possibilité d'avoir des bouteilles d'eau minérale, à raison...

Le gouvernement s’apprête à détruire mille logements insalubres à Mayotte : une mesure scandaleuse et inhumaine !

L’Etat poursuit sa lutte contre l’habitat insalubre à Mayotte, la région la plus pauvre de France, et compte démolir mille logements dans les mois à venir, selon les déclarations faites vendredi 19 mai par le préfet, Thierry Suquet, lors d’une visite organisée dans le quartier de Cavani à Mamoudzou, ouverte à la presse. Trois cents des mille logements concernés ont déjà fait l’objet d’enquêtes sociales. La démolition du bidonville de Cavani devrait intervenir « dans deux à quatre mois ». Depuis avril,...

Les Comores rebondissent contre la France et bloquent la migration de Mayotte, annoncé le lundi 24 avril, aucun expulsé ne sera accueilli dans un...

Les tensions entre Mayotte et les Comores s’accentuent. Le refus d’accoster des bateaux en provenance de Mayotte a été annoncé par les autorités comoriennes le lundi 24 avril, alors que le gouvernement français s’apprête à lancer l’opération « Wuambushu », visant à expulser massivement les étrangers en situation irrégulière et à détruire les bidonvilles. Le ministre de l’Intérieur de l’archipel comorien, Fakridine Mahamoud, a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) que « Tant que la partie française décidera de faire des...

Un gendarme tué par un orpailleur brésilien: la Martinique choquée par la violence de cette bande organisée.

Le parquet de Fort-de-France a annoncé jeudi 14 avril le transfert et la mise en examen du suspect présumé dans l’affaire du tir qui a causé la mort d’Arnaud Blanc, un gendarme du GIGN en mission contre l’orpaillage illégal en Guyane à la fin du mois de mars. Le suspect, un jeune Brésilien de 20 ans, avait été interpellé et arrêté dans la forêt guyanaise samedi dernier. Il avait fait part de son intention de se rendre, car il...
Les plus lus