jeudi 13 juin 2024
AccueilnewsInternationalUn incendie dévastateur détruit 6% de l'île de Tenerife et force l'évacuation...

Un incendie dévastateur détruit 6% de l’île de Tenerife et force l’évacuation de milliers de personnes ! Les pompiers parviennent miraculeusement à sauver les maisons

Les pompiers luttent contre un violent incendie qui fait rage depuis plusieurs jours à Tenerife, l’une des îles de l’archipel des Canaries en Espagne. La fumée produite par le brasier affecte largement la qualité de l’air sur cette île touristique située au large de la côte ouest de l’Afrique. Déjà, plus de 11 600 hectares ont été dévorés par les flammes sur un périmètre de 84 kilomètres, soit environ 6% de la superficie totale de l’île.

Ce feu est devenu le plus important incendie qu’ait connu l’archipel des Canaries. Face à des prévisions météorologiques peu favorables avec vent et hausse des températures, les pompiers ont tout de même réussi à protéger les habitations, évitant ainsi toute perte de maisons. Cette situation est qualifiée de « quasiment un miracle » par Fernando Clavijo, président du gouvernement régional des Canaries. Les autorités ont également rentabilisé leurs efforts en procédant à l’évacuation de l’hôtel de luxe Parador, situé au cœur du parc national de Teide.

Un total de 610 personnes, soutenues par vingt unités aériennes, ont combattu les flammes dimanche et ont apporté leur aide aux sinistrés. Les services d’urgence ont indiqué que près de 1,5 million de litres d’eau ont été largués sur les flammes lors de 930 sorties effectuées par les unités aériennes. Malgré cela, le feu continue de se propager à flanc de montagne, menaçant notamment une ville du nord de l’île.

La population locale est en proie à l’angoisse et à la peur de tout perdre. Candelaria Bencomo Betancor, une agricultrice septuagénaire, a exprimé sa crainte quant à l’impact de l’incendie sur sa ferme et son activité économique. Elle espère que les autorités prendront rapidement des mesures pour contenir les flammes et éviter toute catastrophe.

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, est attendu sur l’île lundi. Il devra évaluer la situation et apporter un soutien aux habitants touchés par ce sinistre. Jusqu’à présent, onze municipalités de Tenerife ont été affectées, soit environ 203 400 hectares de terres. La qualité de l’air est également fortement impactée sur la majeure partie de l’île en raison de la fumée.

Les services forestiers signalent que cet incendie se comporte comme un feu de forêt de sixième génération en raison de sa taille. Les pompiers font face à d’immenses nuages de fumée et aux vents violents, ce qui entrave considérablement leurs efforts pour lutter contre les flammes. Un nuage de fumée de 8 kilomètres de hauteur, visible sur les images satellites, a même dépassé le sommet du Teide, point culminant de l’Espagne.

Cette catastrophe est un rappel des défis auxquels l’Espagne est confrontée en matière de prévention et de lutte contre les incendies de forêt. En 2022, plus de 500 incendies ont détruit 300 000 hectares de terres en Espagne, établissant ainsi un record en Europe. Déjà en 2023, près de 76 000 hectares ont été ravagés par les flammes dans ce pays. L’Espagne est donc en première ligne face au réchauffement climatique et doit intensifier ses efforts pour prévenir de tels désastres à l’avenir.

Mots-clés: incendie, Tenerife, Canaries, Espagne, pompiers, qualité de l’air, fumée, brasier, évacuation, hectares, flammes, sinistrés, Pedro Sanchez, municipalités, Teide, prévention, réchauffement climatique.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE