mardi 5 mars 2024

Scandale au JDD : Lejeune et d’Ornellas, propageurs de haine, à la tête du journal ! Grève générale !

Titre: Le Journal du dimanche en grève pour contester une possible arrivée controversée

Le Journal du dimanche (JDD), réputé pour son sérieux et son indépendance, s’est retrouvé au cœur d’une controverse suite à l’annonce de la possible nomination de Geoffroy Lejeune à sa tête. Cette nouvelle a déclenché la colère des journalistes de la rédaction, qui ont décidé de se mettre en grève pour exprimer leur désaccord.

Une décision contestée

La société des journalistes (SDJ) du JDD a annoncé la grève dans un communiqué, affirmant que Geoffroy Lejeune avait des idées diamétralement opposées aux valeurs portées par le journal depuis plus de soixante-quinze ans. Le journaliste, tout juste débarqué de l’hebdomadaire d’extrême droite Valeurs actuelles, est connu pour ses prises de position controversées.

D’après des sources internes à l’Agence France-Presse, la direction n’a ni confirmé ni infirmé cette possible arrivée. Cependant, la rédaction a voté à 99% pour une grève reconductible de 24 heures, montrant ainsi leur détermination à défendre les principes et l’indépendance éditoriale du JDD.

Des idées controversées

La venue éventuelle de Charlotte d’Ornellas, également proche des idées d’Eric Zemmour, a également été mentionnée. Les journalistes du JDD voient cette arrivée comme une menace pour le journal, car Valeurs actuelles, sous la direction de Geoffroy Lejeune, aurait propagé des attaques haineuses et des fausses informations.

Un exemple cité est la publication d’un article qui a valu à l’auteur et au directeur de la publication une condamnation pour injure publique à caractère raciste envers Danièle Obono. Ces événements ont été fortement critiqués par la rédaction du JDD qui refuse de voir le journal emprunter cette voie.

Le JDD, un journal d’opinion ?

La SDJ affirme que le JDD n’est pas un journal d’opinion, mais un journal qui aime la politique sans prendre parti, attaché à son indépendance et reconnu pour son sérieux et sa modération. La possible nomination de Geoffroy Lejeune et de Charlotte d’Ornellas est perçue par la rédaction comme une menace pour cette neutralité et cette réputation.

La grève en cours vise donc à défendre l’essence même du JDD, à rappeler l’importance de l’indépendance journalistique et à préserver la confiance des lecteurs.

Mots-clés: Journal du dimanche, Geoffroy Lejeune, grève, Valeurs actuelles, Charlotte d’Ornellas, indépendance, réputation, neutralité, politique, sérieux, valeurs, attaques haineuses, fausses informations, injure publique, caractère raciste, Danièle Obono, journalisme, rédaction.

articles similaires
Articles Récents