mercredi 26 juin 2024
AccueilInternationalMondeSix Palestiniens tués lors d'un nouveau raid militaire israélien en Cisjordanie occupée

Six Palestiniens tués lors d’un nouveau raid militaire israélien en Cisjordanie occupée

Nouveau raid israélien en Cisjordanie occupée : six Palestiniens trouvent la mort

Une maison a été détruite lors d’un raid de l’armée israélienne, dans le camp de réfugiés de Jénine, le 7 mars dernier. L’attaque a coûté la vie à six Palestiniens, dont l’auteur d’une attaque récente ayant coûté la vie à deux Israéliens. Les forces israéliennes ont encerclé la maison dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, pour s’opposer aux hommes armés retranchés dedans, mais aussi aux combattants palestiniens à l’extérieur. Les forces israéliennes ont tiré deux roquettes sur la maison, selon certains témoins, et un photographe de l’AFP a vu plusieurs véhicules blindés israéliens en mouvement dans les rues du camp.

Les conséquences de cette attaque se sont soldées par la mort de six Palestiniens, cinq hommes âgés de 22 à 49 ans, et 16 autres personnes ont été blessées par des tirs, dont deux sont dans un état grave. Les autorités israéliennes, quant à elles, se félicitent d’avoir « éliminé le terroriste abominable », auteur de l’attaque ayant coûté la vie le 26 février à deux frères habitants une colonie juive du nord de la Cisjordanie.

Nabil Abou Roudeina, porte-parole de la présidence palestinienne, a dénoncé l’emploi de roquettes contre des habitations en pleine ville comme un acte de guerre totale, accusant le gouvernement israélien d’être « responsable d’une escalade dangereuse qui menace d’embraser la situation et de détruire tous les efforts destinés à ramener la stabilité ». Le conflit israélo-palestinien de cette année a, en effet, causé la mort de 71 Palestiniens, ainsi que de 13 Israéliens et une Ukrainienne.

Malgré une rare rencontre sous les auspices de la Jordanie, de l’Egypte et des Etats-Unis à Aqaba, qui s’était engagé le 26 février à « prévenir toute nouvelle violence », le fossé entre les deux partis ne semble pas prêt de se combler. Avec l’approche de la fête juive de Pourim et les prochains élections en Israël, les tensions sont plus que jamais palpables. L’entrée en fonction, fin décembre, de l’un des gouvernements les plus à droite de l’histoire d’Israël pourrait être la source de ces escalades de violence.

Mots-Clés: Israël, Palestine, violence, conflit.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE