mardi 25 juin 2024
AccueilInternationalMondeLa Corée du Nord provoque une nouvelle fois les États-Unis et la...

La Corée du Nord provoque une nouvelle fois les États-Unis et la Corée du Sud avec le lancement de missiles de croisière lors des exercices conjoints.

La Corée du Nord tire des missiles de croisière lors d’exercices militaires conjoints USA-Corée du Sud

Mercredi 22 mars, l’armée sud-coréenne a détecté plusieurs missiles de croisière lancés en mer de l’Est par la Corée du Nord, en plein exercice militaire conjoint mené avec les États-Unis. Selon l’état-major interarmées sud-coréen, les caractéristiques des missiles sont en cours d’analyse par les services de renseignement sud-coréens et américains.

Depuis l’année dernière, Pyongyang multiplie les essais d’armes et les menaces nucléaires, ce qui a poussé Séoul et Washington à renforcer leur coopération en matière de défense et à lancer les exercices militaires conjoints les plus importants depuis cinq ans. Ces manœuvres, baptisées « Freedom Shield », doivent s’achever jeudi.

L’armée sud-coréenne a réaffirmé qu’elle « mènerait à bien les exercices conjoints prévus dans le cadre de “Freedom Shield”, en adoptant une position de défense conjointe ferme ». Toutefois, la Corée du Nord perçoit ces exercices comme les répétitions d’une invasion de son territoire et a déjà prévenu qu’elle y répondrait de manière « écrasante ».

Le lancement de mercredi survient environ une semaine après le tir d’essai par Pyongyang de son missile le plus puissant, le Hwasong-17, son deuxième test de missile balistique intercontinental (ICBM) en 2023. Les médias d’État nord-coréens ont décrit ce lancement comme une réponse aux exercices « frénétiques » en cours entre les États-Unis et la Corée du Sud.

En 2022, Pyongyang avait qualifié d’ « irréversible » son statut de puissance nucléaire, tandis que le leader nord-coréen, Kim Jong-un, a récemment appelé à une augmentation exponentielle de la production d’armes, y compris d’armes nucléaires tactiques. Au début de mars, il avait également ordonné à son armée d’intensifier ses manœuvres militaires en vue d’une « guerre réelle ».

Mots-Clés: Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis, missiles, exercices militaires conjoints.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE