mercredi 29 mai 2024
AccueilInternationalMondeL'Iran exécute un Irano-Britannique accusé d'espionnage à Téhéran

L’Iran exécute un Irano-Britannique accusé d’espionnage à Téhéran

Le 14 janvier, l’Iran a annoncé l’exécution par pendaison d’Ali Reza Akbari, un Irano-Britannique de 61 ans accusé d’espionnage. L’agence de presse de l’autorité judiciaire iranienne Mizan Online n’a pas précisé quand avait eu lieu l’exécution. Selon l’agence, M. Akbari a été condamné pour « corruption sur Terre et pour atteinte à la sécurité intérieure et extérieure du pays pour avoir transmis des renseignements » au Royaume-Uni.

L’annonce de la condamnation à mort de M. Akbari avait provoqué la colère de Londres, qui a demandé la non-exécution de la sentence. Le chef de la diplomatie britannique James Cleverly a qualifié l’exécution d’ « acte politiquement motivé par un régime barbare, qui a un mépris total pour la vie humaine ».

L’exécution d’Ali Reza Akbari survient alors que l’Iran est secoué par des manifestations déclenchées par la mort, le 16 septembre, de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, après avoir été arrêtée pour avoir enfreint le code vestimentaire strict de la République islamique pour les femmes. La justice iranienne a confirmé la condamnation à mort de 18 personnes en lien avec les manifestations. Quatre d’entre eux ont déjà été exécutés, déclenchant un tollé international.

Mots-Clés: Ali Reza Akbari, Iran, Royaume-Uni, Mahsa Amini, Espionnage.

articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

aujourd'hui
POPULAIRE