mercredi 26 juin 2024
AccueilInternationalMondeDes milliers d'écolières empoisonnées en Iran: premières arrestations et condamnations sévères annoncées

Des milliers d’écolières empoisonnées en Iran: premières arrestations et condamnations sévères annoncées

Iran : Arrestations dans l’enquête sur l’empoisonnement d’élèves

Après des mois d’enquête, de premières arrestations ont eu lieu dans l’affaire de la série d’empoisonnements qui a affecté des milliers d’écolières à travers le pays. Le vice-ministre de l’intérieur, Majid Mirahmadi, a annoncé lors d’une intervention télévisée que « plusieurs personnes » avaient été arrêtées dans cinq provinces du pays. Les enquêtes menées par les services de renseignement ont permis de les identifier, mais les détails sur leur identité, les circonstances de leur arrestation et leur présumée implication n’ont pas été divulgués.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a réclamé des « peines sévères » contre les auteurs de ces « crimes impardonnables », qualifiant l’incident de « scandaleux et tragique ». Le pays est en émoi depuis que plus de 5 000 élèves ont été affectées dans quelque 230 établissements scolaires situés dans 25 des 31 provinces du pays depuis la fin novembre.

Les symptômes chez les écolières présentaient une ressemblance frappante : elles respiraient des odeurs « désagréables » ou « inconnues » puis souffraient de nausées, d’essoufflement et de vertiges. Certaines des élèves ont été brièvement hospitalisées, mais aucune n’a jusqu’à présent été gravement affectée. Le ministère de l‘intérieur a indiqué que « aucune substance dangereuse n’a été décelée chez ceux qui ont été examinés dans les centres médicaux ». Les tests pour identifier cette substance n’ont pas permis pour l’instant de la déterminer avec certitude.

Les parlementaires iraniens ont créé une commission d’enquête pour faire toute la lumière sur les causes de ces incidents. Le constat est que ces incidents ont eu lieu principalement dans des écoles de filles. Les coupables de cette vague d’empoisonnements auraient pour objectif de « faire porter le blâme sur le système » afin de « raviver la flamme éteinte des émeutes ». Le président Ebrahim Raïssi a appelé les services de l’Etat à « faire échouer le complot de l’ennemi » qui « veut semer la peur, l’insécurité et le désespoir ».

Mots-Clés: Iran, empoisonnement, écolières, arrestations.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE