mardi 25 juin 2024
AccueilInternationalAfriqueTunisie: Ben Mbarek arrêté, l'opposition s'insurge

Tunisie: Ben Mbarek arrêté, l’opposition s’insurge

En Tunisie, l’opposant Jawhar Ben Mbarek a été arrêté le 24 février 2021, selon sa famille. Il s’agit de la dernière arrestation en date d’une vingtaine de personnalités politiques, médiatiques et des affaires depuis le début du mois de février.

M. Ben Mbarek, 55 ans, est un des plus virulents critiques du président Kaïs Saïed. Il est le leader du mouvement « Citoyens contre le coup d’Etat » et un des principaux dirigeants du Front de salut national, la principale coalition de l’opposition.

Figure de la gauche tunisienne, M. Ben Mbarek est un spécialiste en droit constitutionnel et ancien conseiller à la présidence du gouvernement. Il a été arrêté tard dans la nuit et sa famille n’a pas encore eu accès au dossier d’arrestation.

Le président Kaïs Saïed a qualifié les personnes arrêtées de « terroristes » et a affirmé qu’elles étaient impliquées dans un « complot contre la sûreté de l’Etat ». Cette campagne a été dénoncée par Amnesty International comme étant une « chasse aux sorcières motivée par des considérations politiques ».

Cette arrestation intervient alors que M. Saïed s’est arrogé les pleins pouvoirs en Tunisie, faisant vaciller la jeune démocratie issue de la première révolte du « printemps arabe » en 2011. Elle a suscité une vive réaction de la part de la population, qui a manifesté à Tunis le 17 décembre 2021 pour protester contre le coup de force du président.

L’arrestation de M. Ben Mbarek est un autre rappel de l’instabilité politique qui règne en Tunisie, et de la volonté du président Kaïs Saïed de réprimer toute opposition.

Mots-Clés: Jawhar Ben Mbarek, Kaïs Saïed, Front de Salut National, Citoyens contre le Coup d’Etat, Tunisie, Printemps Arabe, Amnesty International.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE