vendredi 21 juin 2024
AccueilInternationalAfriqueReport des élections présidentielles au Sénégal

Report des élections présidentielles au Sénégal

Manifestation contre le report de l’élection présidentielle au Sénégal

C’est un décompte macabre qui s’ajoute à chaque manifestation au Sénégal. Trois jeunes sont morts depuis le vendredi 9 février dans les protestations contre le report de l’élection présidentielle. Depuis mars 2021, une soixantaine de personnes ont été tuées lors d’affrontements avec les forces de sécurité, dont une dizaine par balles. La semaine qui débute s’annonce à haut risque. L’opposition appelle à défiler pour le rétablissement du calendrier électoral. La décision du Conseil constitutionnel, saisi par une dizaine de candidats, de statuer sur la légalité du report devra être attendue dans cette période chargée d’incertitude. Le président Macky Sall, au centre de nombreuses contestations, appelle ses opposants à accepter le dialogue national. Il met également en garde contre le risque de déstabilisation du pays si les acteurs politiques ne parviennent pas à s’entendre.

Tensions politiques et chantage supposé

Le pouvoir sénégalais, ainsi que certains observateurs étrangers, sont soupçonnés d’user de chantage pour contraindre ses rivaux à accepter un dialogue national jugé insincère. Au cœur de la polémique, des rumeurs persistantes d’une supposée intervention de l’armée si la crise politique venait à dégénérer.

Médiation et tentative d’apaisement

Des médiateurs de la société civile tentent d’arracher au pouvoir des garanties fortes pour encourager les opposants à accepter le dialogue. Des imams et des religieux appellent aussi au rétablissement du calendrier électoral, tandis que la diaspora s’organise en dehors du Sénégal pour manifester contre le report et la répression des manifestations.

Face à une telle conjoncture explosive, les prochains jours détermineront l’avenir politique du Sénégal, notamment la décision du Conseil constitutionnel et les éventuelles garanties fournies par le pouvoir pour apaiser les tensions.

Mots-clés:

Sénégal, opposition, manifestation, présidentielle, Macky Sall, dialogue national, crise politique, répression, tensions, report, calendrier électoral, Conseil constitutionnel, armée, médiation, société civile, diaspora, manifestations, apaisement.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE