mardi 25 juin 2024
AccueilInternationalAfrique31 Migrants Perdus en Méditerranée: Tragédie Humaine Près de la Libye

31 Migrants Perdus en Méditerranée: Tragédie Humaine Près de la Libye

Ce dimanche 26 février, plus de 31 migrants, dont un nourrisson âgé de quelques mois, ont péri dans un naufrage à Steccato di Cutro, une station balnéaire de la province de Crotone, en Calabre (sud). L’embarcation, surchargée, s’est brisée en deux en heurtant des rochers en raison de l’agitation de la mer. Selon l’agence de presse Adnkronos, elle transportait entre 150 et 250 personnes, dont une centaine d’originaires d’Iran, du Pakistan et d’Afghanistan.

Une quarantaine de personnes ont été secourues par les pompiers italiens, qui ont confirmé avoir repêché 28 corps. Trois autres auraient été entraînés plus loin par les courants maritimes. « Des dizaines et des dizaines de morts noyés, dont des enfants, beaucoup de disparus. La Calabre est en deuil pour cette terrible tragédie », a déclaré Roberto Occhiuto, président de la région, en fin de matinée.

Ce tragique naufrage survient quelques jours à peine après l’adoption, par le Parlement italien, de nouvelles règles controversées sur le sauvetage des migrants en mer. Ces mesures, émanant du gouvernement de coalition dominé par l’extrême droite et dirigé depuis octobre par Giorgia Meloni, imposent aux navires humanitaires d’effectuer un seul sauvetage à la fois, ce qui augmente le risque de décès au cours de la traversée de la Méditerranée centrale.

« Les personnes en mer doivent être sauvées quel que soit le coût, sans pénaliser ceux qui les aident », a réagi Carlo Calenda, ex-ministre et chef du parti centriste Azione. La situation géographique de l’Italie fait du pays une destination de choix pour les demandeurs d’asile qui quittent l’Afrique du Nord pour l’Europe. Selon le ministère de l’intérieur italien, près de 14 000 migrants ont débarqué sur les côtes de l’Italie depuis le début de l’année 2023.

Malgré les tragédies qui se produisent en mer Méditerranée, les ONG continuent de mener des opérations de sauvetage, mais ne secourent qu’un faible pourcentage des migrants souhaitant arriver en Europe. Il est donc essentiel que les gouvernements européens et les institutions européennes, comme l’Union européenne, fournissent de l’aide aux pays qui reçoivent le plus grand nombre de migrants et qui sont les plus exposés aux tragédies en mer.

Mots-Clés: migrants, Steccato di Cutro, Calabre, Giorgia Meloni, Union Européenne, Roberto Occhiuto, Carlo Calenda, Iran, Pakistan, Afghanistan, Méditerranée.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE